La première borne de recharge bidirectionnelle de Belgique a été installée dans une maison à Wemmel

5.000 euros pour cette batterie

5.000 euros pour cette batterie

Cette technologie n’est actuellement compatible qu’avec les voitures japonaises. Il a été utilisé pour la première fois après la catastrophe nucléaire de Fukushima. Sur le même sujet : Jean-Marie Tarascon, chimiste expert en stockage d’énergie, lauréat de la médaille d’or du CNRS. « Le gouvernement japonais a demandé à Nissan de fournir plus de voitures avec cette technologie, afin que les ménages à faible consommation d’énergie puissent obtenir une batterie pour une voiture électrique », explique Tim Briers.

Il en coûte plus de 5 000 euros pour installer une batterie devant sa maison. Mais le retour sur investissement prendra moins de 10 ans. « Un an, ça peut nous faire économiser jusqu’à 500 euros », explique Kris.

Comme lui, ils sont près d’une vingtaine dans toute la Belgique à attendre ce type de borne. La société de commercialisation n’espère qu’une chose : que toutes les voitures électriques aient un système bidirectionnel.

■ Reportage de Jim Moskovics, Frédéric De Henau et Stéphanie Mira

Comment choisir une voiture électrique (prix, emplacement, assurance, assistance, entretien, recharge) ? –...
Sur le même sujet :
À l’heure où il est nécessaire de réduire les émissions de carbone…