Pétrole : les professionnels ne voient pas de problème dans le déroulement des vacances

PARIS : Y aura-t-il assez de carburant sur la route des vacances ? Si l’Agence internationale de l’énergie (AIE) agite le risque de « pénuries » en Europe, les professionnels français comme le gouvernement se veulent rassurants sur l’approvisionnement cet été.

« Lorsque la saison des fêtes commencera en Europe et aux États-Unis, la demande de carburant augmentera. Ensuite, il pourrait y avoir des pénuries : par exemple de diesel, d’essence ou de kérosène, en particulier en Europe », a déclaré Spiegel au directeur exécutif de l’Agence internationale de l’énergie. (AIE), Fatih Birol.

Le monde est dans une crise énergétique sans précédent depuis l’invasion de l’Ukraine par la Russie, grand producteur d’hydrocarbures mais aussi de produits pétroliers raffinés comme le diesel.

L’Union européenne vient également de décider un embargo partiel sur le pétrole brut russe sous 6 mois et sur les produits raffinés sous 8 mois. Au total, 90 % des exportations de pétrole russe vers l’UE seront stoppées d’ici la fin de l’année.

« L’Europe ne dépend pas seulement des livraisons de pétrole brut, mais aussi des importations de produits pétroliers. Et là, certains pays exportateurs comme la Chine imposent des premières interdictions d’exporter ; ils veulent sécuriser leurs propres consommateurs », prévient Fatih Birol.

Mais les professionnels français ne partagent pas cette vision alarmiste. « Nous ne prévoyons pas de pénurie en France, ni en pétrole brut ni en diesel », réagit Olivier Gantois, président de l’Ufip Energies et Mobilités, qui regroupe les grands groupes pétroliers en France.

« Les ravitaillements sont déjà organisés. Heureusement, nous n’attendons pas le 3 juillet pour nous demander si nous aurons du carburant pour les stations-service pour le week-end suivant », souligne-t-il.

Les acteurs avaient eu le temps de se préparer à un embargo qui ne sera mis en place que progressivement, ajoute Francis Pousse, président de la branche Stations-service et Energies nouvelles de Mobilians, organisation professionnelle du secteur automobile.

« Toute la filière cherche et trouve d’autres sources d’approvisionnement puisque nous savons depuis deux mois que cela va arriver », souligne-t-il, faisant allusion aux longues discussions des Européens avant d’aboutir à un compromis sur un embargo progressif.

« Aujourd’hui, le pétrole continue d’être importé » de Russie, a également rappelé la ministre de la Transition énergétique, Agnès Pannier-Runacher, sur France Info.

« Nous remplaçons dans la durée, nous n’avons pas vocation à réduire brutalement nos importations de pétrole » mais à les « diversifier », a-t-elle souligné.

Le ministre a également rappelé l’existence de stockages stratégiques de produits bruts et finis, qui représentent normalement 29,5% des volumes consommés en un an, soit plus de trois mois.

L’alerte de l’AIE, qui regroupe les pays développés, ne surprend pas les professionnels. Elle « est dans son rôle » et « envoie des messages à l’Opep », juge M. Gantois.

Elle fait ainsi régulièrement appel au cartel pour lui demander d’augmenter ses volumes de production. Un message qui semble également avoir été entendu, puisque les producteurs ont annoncé jeudi une ouverture plus importante que prévu de leurs vannes cet été pour tenter de freiner la flambée des prix.

D’autres bonnes « surprises » pourraient détendre le marché, concède également Fatih Birol, comme un accord sur le nucléaire iranien ou un ralentissement de la croissance chinoise.

Côté prix, le litre de carburant évolue en France à un niveau élevé mais encore loin des records de mars, où il dépassait 2 euros, grâce notamment à une ristourne à la pompe mise en place par le gouvernement.

Le litre de gazole valait en moyenne 1,8281 euro la semaine dernière et celui de super sans plomb 95-E10 1,9293 euro. Le second est ainsi devenu plus cher que le premier, comme c’est traditionnellement le cas, sous l’effet de plusieurs facteurs, notamment la forte demande saisonnière de sans plomb aux États-Unis.

Pour l’avenir, il reste difficile de prédire l’évolution des prix dans les prochaines semaines dans un contexte rendu incertain par le conflit en Ukraine. « Ma prédiction, pour ce que ça vaut, c’est que les prix vont rester élevés voire continuer à augmenter », assure Olivier Gantois.

Quel différence entre gasoil et diesel ?

Quel différence entre gasoil et diesel ?

Diesel ou diesel, un seul et même produit Diesel et diesel sont en fait les deux mêmes produits. Les noms, cependant, varient selon les régions du monde. A voir aussi : Les magasins Carrefour bientôt équipés de bornes électriques. Carburant le plus vendu aujourd’hui en France, il est issu de la distillation du pétrole brut.

Quel est l’avantage du diesel ? Une voiture diesel présente de précieux avantages. Entre autres, le prix du litre de carburant à la pompe, moins cher qu’un litre d’essence sans plomb. Une voiture diesel bénéficie également d’une consommation de carburant réduite, environ 15% de moins qu’une unité essence.

Pourquoi on dit gasoil ?

Le mot « gasoil », attesté en 1973, est adapté de l’anglicisme gasoil (attesté en 1920), emprunté à l’anglais nord-américain gasoil qui désignait tout gaz produisant des hydrocarbures par distillation. Voir l’article : Combien coûte la recharge d’une Tesla Model 3 à domicile ?.

Quel est le meilleur carburant diesel du marché ?

Le meilleur est le Shell (2e place, avec 7,780 l aux 100), le pire, celui distribué par Auchan (13e avec 8,197 l aux 100). Pour le diesel, c’est le standard Total qui arrive en tête (7.250 l aux 100 pour une Renault Clio 1. Ceci pourrez vous intéresser : Une ancienne ferme transformée en débarras a pris feu, à Fontaines.5 l dCi) devant son cousin Excellium (7.313 l).

Est-ce que le gazole est du diesel ?

L’essence et le diesel (également appelé diesel) sont deux carburants dérivés du pétrole brut. Si ce point les rapproche, plusieurs caractéristiques les différencient notamment en termes de composition, de performances, de motorisations utilisées ou encore d’impact environnemental.

Alimentation - Quand ma voiture sera une petite centrale électrique mobile
Voir l’article :
– Quand ma voiture sera une petite centrale électrique mobile Les batteries…

Qui consomme le plus entre essence et diesel ?

Qui consomme le plus entre essence et diesel ?

En effet, un véhicule diesel consomme 15 à 20 % de carburant en moins qu’un véhicule essence. Un diesel offre donc de meilleures performances par rapport à un moteur à essence, avec une consommation plus économique. C’est le type de véhicule le plus approprié pour les longues distances.

Quelle est la différence entre une voiture diesel et essence ? Un type de moteur pour un type de carburant Essence : le mélange air/carburant est allumé par une bougie ; Le diesel est destiné aux moteurs où la compression de l’air est très élevée. Le taux de compression génère alors des températures élevées, suffisantes pour l’auto-inflammation du carburant.

Pourquoi l’essence est mieux que le diesel ?

La plus faible consommation de carburant d’un moteur diesel, avec un meilleur rendement que son alter ego à essence, résulte du taux de compression plus élevé. Par exemple, un Peugeot 3008 de 130 ch consomme 5,1 l/100 km en essence (1.2 PureTech) et 4,1 l/100 km en diesel (1.5 BlueHDi).

Quelle voiture acheter en 2020 essence ou diesel ?

Un véhicule à essence sera moins cher à l’achat, et ses réparations seront moins chères, mais ces dernières seront plus fréquentes. A long terme, un véhicule diesel est donc plus économique. En matière d’assurance auto, les véhicules à essence bénéficient d’un tarif inférieur par rapport au diesel.

Quel est le véhicule qui consomme le plus ?

1. Bugatti Chiron : 22,5 l/100 km. Au-delà du coût du carburant (une paille pour qui a pu acheter une Bugatti et peut se permettre des frais d’entretien faramineux), cela représente tout de même 516 gr CO2/km !

Gaz : Elisabeth Borne a confirmé la prolongation "jusqu'à la fin de l'année" du bouclier tarifaire.
Voir l’article :
Le Premier ministre a confirmé que le bouclier tarifaire sur le gaz…

Quelles sont les raffineries Bloquees ?

Quelles sont les raffineries Bloquees ?

Deux gisements bloqués Pour l’instant, deux raffineries sont actuellement à l’arrêt, celles de Grandpuits en Seine-et-Marne et celle de Lavéra dans les Bouches-du-Rhône.

Pourquoi pénurie d’essence? La cause de ces difficultés est liée au transport des carburants plus qu’à leurs stocks. Le sujet couvait depuis plusieurs mois faute de main-d’œuvre, en l’occurrence des camionneurs, sous le double effet de la crise sanitaire et du Brexit.

Pourquoi pénurie de gasoil ?

La raison ? Une flambée des prix et une chute massive des livraisons en provenance de Russie. Selon Reuters, il manquerait un million de barils chaque jour par rapport aux volumes livrés en début d’année.

Où en est le blocage des raffineries ?

Aucun des dépôts du groupe n’est bloqué et les expéditions se déroulent à un rythme normal. La production des raffineries se poursuit et les stations-service sont approvisionnées « normalement », a de son côté assuré mardi le gouvernement.

Votre voiture peut désormais alimenter... votre maison !
A voir aussi :
Journaliste à la Rédaction générale, éditorialiste | Publié le 17/08/2022 à 20:05Journaliste…

Pourquoi n’y A-t-il plus d’essence en Angleterre ?

Pourquoi n'y A-t-il plus d'essence en Angleterre ?

La situation s’explique par une pénurie de chauffeurs routiers que le gouvernement attribue à la pandémie de Covid-19, refusant d’y voir une des conséquences du Brexit, qui a fermé les portes du pays à de nombreux travailleurs européens.

Quel carburant en Angleterre ? La majorité des véhicules actuellement en circulation en Grande-Bretagne roulent à l’essence sans plomb et votre véhicule de location est susceptible de le faire.

Pourquoi il n’y a plus d’essence ?

Depuis plusieurs jours, les files d’attente s’allongent devant les stations-service. La raison ? Les syndicats bloquent l’approvisionnement des gares car ils s’opposent à la loi Travail.

Pourquoi l’Angleterre na plus d’essence ?

D’où vient cette pénurie de carburant ? Au départ, c’est un manque de camionneurs qui ne sont plus là pour livrer l’essence des raffineries. Les transporteurs de la Road Haulage Association (RHA) estiment que le Royaume-Uni a besoin d’environ 100 000 chauffeurs routiers supplémentaires.

Pourquoi UK ?

Le Royaume porte ce nom simplement parce qu’il a été créé en 1801 pour former un État occidental indépendant en 1801. Le Royaume-Uni est composé de l’Angleterre, de l’Écosse, de l’Irlande et du Pays de Galles.

Où en est le blocage des raffineries ?

Où en est le blocage des raffineries ?

Aucun des dépôts du groupe n’est bloqué et les expéditions se déroulent à un rythme normal. La production des raffineries se poursuit et les stations-service sont approvisionnées « normalement », a de son côté assuré mardi le gouvernement.

Pourquoi y a-t-il une pénurie de diesel ? La raison ? Une flambée des prix et une chute massive des livraisons en provenance de Russie. Selon Reuters, il manquerait un million de barils chaque jour par rapport aux volumes livrés en début d’année.

Est-ce que les raffineries sont bloquées ?

Six des huit raffineries de France sont bloquées par des militants syndicaux, notamment à l’appel de la CGT, qui veulent obtenir le retrait de la loi Travail.