Les éoliennes font-elles vraiment du bruit ?

L’éolien est une énergie renouvelable intéressante et incontournable dans le cadre de la transition écologique. C’est la deuxième source d’énergie renouvelable après l’hydroélectricité. Il permet non seulement de diversifier la production énergétique française, mais contribue également à la réduction des émissions de CO2. Mais il y a parfois des vents de contestation contre les éoliennes, vu la pollution visuelle et sonore… Réfléchissons-y.

 « C’est comme un sifflement  très faible sortant constamment de vos oreilles, comme un sous-produit du processus auditif.

Les résidents des parcs éoliens se plaignent souvent de la pollution sonore des éoliennes. Les éoliennes émettent des bruits aérodynamiques dus au frottement des pales dans l’air et l’air au-dessus de  la tour, ainsi que des bruits mécaniques liés au fonctionnement des éléments mécaniques contenus dans la nacelle (générateurs, multiplicateurs, etc.). .). Par vent fort, les pales du rotor font un bruit de secousse lorsqu’elles passent devant le mât.

Sommaire:

eolienne-maison-bruit
Éolienne maison

Un vent qui tourne

Mais certains disent que les éoliennes déforment les paysages, menacent les oiseaux, s’éteignent fréquemment, font du bruit et polluent l’environnement. Enfin, gardez à l’esprit que les éoliennes n’émettent pas de CO2 lors de leur fonctionnement, mais que  des  centaines de tonnes de béton sont nécessaires pour maintenir les poteaux en place. Néanmoins, l’Agence de la transition écologique, l’ADEME, estime  que les éoliennes n’émettent que 12 grammes de CO2 par kWh sur l’ensemble de leur cycle de vie. En comparaison, le charbon, par exemple, pèse 800 grammes. En fin de vie, les éoliennes  sont démantelées et recyclées à 90 %. Cependant, le principal reproche reste la pollution visuelle et sonore. Mais qu’en est-il exactement de la pollution sonore ? 

eolienne-maison-bruit
Éolienne

quelle est la durée de vie d'une éolienne domestique
Sur le même sujet :
Quelle est la durée de vie d’une éolienne domestique ? L’énergie éolienne…

Bruit minime et règlementation stricte

Des réglementations strictes s’appliquent à l’installation d’éoliennes terrestres. Par exemple, il doit être  à au moins 500 mètres des bâtiments résidentiels. A cette distance, les éoliennes font environ moins de 35 décibels de bruit, moins qu’une conversation calme, selon l’ADEME. Produit environ 20 décibels par kilomètre. Cela correspond à une brise. A la base de l’éolienne sans abri, le bruit est d’environ 55 décibels. A titre de comparaison, une fenêtre sur rue produit 60 décibels et une salle de classe produit 70 décibels. Les parcs éoliens plus anciens peuvent être un peu plus bruyants (35 à 40 décibels à 500 mètres).

installation-eolienne-maison
Lire aussi :
Comment se passe l’installation d’une éolienne domestique ? L’installation d’une éolienne maison…

Bruit des éoliennes : Des projets en cours d’évolution

Or, selon l’ADEME, les éoliennes émettent un bruit de fond  essentiellement constitué de basses fréquences comprises entre 20 Hz et 100 Hz. Lire aussi : 7 choses à savoir sur les éoliennes pour votre maison. Ce bruit a deux sources.

Le vent soufflant dans les pales du rotor et les vibrations mécaniques entre les différents composants de l’éolienne. Grâce aux progrès technologiques rapides, les éoliennes sont constamment améliorées. L’une des dernières innovations déjà plébiscitées en Belgique est l’installation d’un système  de peigne aux extrémités des pales pour réduire le bruit aérodynamique du vent à l’intérieur des pales. Les parcs éoliens devraient donc devenir de plus en plus silencieux à l’avenir

.

Lire aussi :
Les éoliennes domestiques sont-elles une solution énergétique durable pour les particuliers ?…