Armor-Lux à Quimper : se précipiter pour enfiler une polaire et une veste polaire pour passer l’hiver

Face à la flambée du prix de l’électricité et du gaz, les foyers s’organisent. Pour limiter le chauffage sans trembler, les clients se ruent sur les vêtements chauds comme l’a constaté Jean-Guy Le Floch, le patron d’Armor-Lux à Quimper.

Face à la flambée du prix de l’électricité et du gaz, les foyers s’organisent. Pour limiter le chauffage sans trembler, les clients se ruent sur les vêtements chauds comme l’a constaté Jean-Guy Le Floch, le patron d’Armor-Lux à Quimper.

Un col roulé pour Bruno Le Maire, une doudoune pour la première ministre Elisabeth Borne… Il suffit que la rentrée/saison de la mode fasse la part belle aux pièces chaudes. Fourmis plutôt que cigales, les consommateurs avertis sont évidemment impatients de trouver la bonne astuce pour limiter les factures énergétiques. Et évidemment, les vêtements feront partie de l’arsenal à la maison pour traverser l’hiver. Trop tôt pour dessiner une tendance ? Faux, entendez Armor-Lux, qui a vu ses ventes bondir ces dernières semaines. Sur le même sujet : Quelle puissance souscrire pour borne de recharge ?. « On a vu une augmentation de près de 40% des pulls. C’est du jamais vu sur notre marché », note Jean-Guy Le Floch. Dans la zone commerciale du groupe à Quimper, fief de la marque, le président d’Armor-Lux vit la vente de polaires et doudounes avec ou sans manches.

Comment réveiller une batterie lithium ?
Lire aussi :
Pourquoi mon téléphone perd de la batterie rapidement ? Si la batterie…

Une facture d’énergie multipliée par six

Une facture d’énergie multipliée par six

« C’est un très bon chiffre », a reconnu le patron de Quimper qui tempère d’emblée cette embellie : « Ces ventes interviennent après un été très chaud, une période qui n’est pas rentable pour le secteur ». Mais en plus de toutes les factures d’énergie qui causent un froid glacial dans les comptes de l’entreprise. Pour Armor-Lux, la facture est estimée à 3,5 millions d’euros en 2023. « Un montant terrifiant », déplore Jean-Guy Le Floch, contre 500 000 € en 2019. A voir aussi : Comment Calcule-t-on la puissance de charge d’une prise borne AC ?. La flambée des prix qui rend « impossible la pérennité de notre organisation du travail.  » . Lorsque Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, a rencontré mercredi 5 octobre les fournisseurs d’énergie, Jean-Guy Le Floch a rapidement réclamé un mécanisme d’aides de l’État aux entreprises. Sinon, craint-il, « nous serons confrontés à une catastrophe économique en chaîne ».

Quelle est la consommation d'un chargeur de batterie ?
Lire aussi :
Comment calculer une consommation annuelle ? Exemples de calculs de consommation électrique…

Bientôt une aide aux entreprises ?

Bientôt une aide aux entreprises ?

L’appel a clairement été entendu. Bruno Le Maire a expliqué mardi que l’argent gagné sur le marché par les énergéticiens au-dessus de 180 € par MWh sera utilisé par le gouvernement au profit d’aides aux entreprises et collectivités confrontées à une forte hausse des factures énergétiques. Sur le même sujet : Quels sont les avantages d’une batterie au lithium ?. Reste à savoir qui sera éligible et le niveau d’aide qui sera alloué aux entreprises.

Avec 600 salariés et un chiffre d’affaires de 105 millions d’euros, « la maison est assez solide mais cette situation n’est pas tenable sur le long terme », réitère le patron de Quimper qui a récemment investi 18 millions d’euros, avec le groupe Legendre, dans un nouveau 12 000 m2. entrepôt de stockage à Kerdroniou.

Quelle est la batterie du futur ?
Voir l’article :
Où se trouve le lithium ? Les principales réserves se situent au…