De l’énergie solaire en hiver ? Un stockage d’électricité !

Le stockage d’électricité en hiver

Une installation solaire est également rentable en hiver. Pendant la saison sombre, il faut faire attention à certains points : Le stockage, la charge de neige ou le bon angle d’inclinaison. Nous vous montrons comment être parfaitement préparé avec une installation solaire et un stockage d’électricité.

Le stockage d’électricité en hiver 

Vous ne voulez pas rester dans le noir en hiver ? Ne vous inquiétez pas, avec quelques mesures simples et un bon stockage de l’électricité, vous pouvez tirer le meilleur parti de votre installation solaire même pendant les courtes journées d’hiver. Ceci pourrez vous intéresser : Le stockage d’électricité l’avenir de l’énergie en Europe. Mais quel est le rendement réel de votre installation solaire en hiver ? 

Le rendement est plus élevé en hiver 

Pendant la saison sombre, une installation solaire ne génère que 30 à 35 % du rendement annuel. La bonne nouvelle : plus la température baisse, plus le rendement de l’installation solaire augmente. Pendant les mois d’été, l’installation solaire atteint une température pouvant aller jusqu’à 70 °C. Sur le même sujet : Le stockage d’électricité virtuel, une solution d’avenir. En hiver, le flux d’électricité permet tout de même d’atteindre une température de 25 °C et plus. Grâce à ce meilleur rendement, il se peut même que vous produisiez plus d’électricité un jour d’hiver ensoleillé qu’un jour d’été très chaud.

Rétribution du courant injecté vs Prix de l’électricité

Si vous disposez d’une installation solaire sans stockage d’électricité, il est probable que vous tiriez votre électricité principalement du réseau en hiver. Et ce, pour un prix moyen actuel de l’électricité de 43 centimes/kWh (2022). C’est l’inverse en été. Vous injectez alors le surplus d’électricité solaire dans le réseau. A voir aussi : Le stockage d’électricité d’ici 2030 sera multiplié par 15. Vous recevez pour cela une rétribution de l’injection (2023) de 8,2 centimes/kWh. Que ce soit en été ou en hiver : Compte tenu du faible prix de rachat et du prix élevé de l’électricité, vous pouvez économiser plus de 30 centimes/kWh si vous utilisez vous-même l’électricité solaire. 

L'essor du stockage de l'électricité
A voir aussi :
Le marché mondial du stockage de l’électricité va poursuivre sa croissance rapide.…

Bien stocker l’énergie solaire 

Le soleil brille enfin en hiver, mais vous n’êtes pas chez vous. L’électricité solaire s’écoule alors dans le réseau. Et le soir, vous le rachetez cher au réseau. Ce n’est pas une fatalité. Avec un stockage d’électricité, vous pouvez stocker l’électricité que vous produisez vous-même et l’utiliser plus tard. Un achat qui en vaut la peine, surtout lorsque les journées d’hiver sont courtes.

Comment fonctionne un stockage d’électricité ? 

Le stockage d’électricité fonctionne exactement comme d’autres appareils à piles, par exemple un téléphone portable, et contient deux électrodes : une négative et une positive. Lorsque le courant solaire atteint les électrodes positives, les particules de matière glissent vers les négatives. Si l’installation photovoltaïque ne produit pas assez de courant, vous pouvez utiliser le courant stocké. Cet article peut vous en dire davantage sur les batterie de stockage d’électricité.

Un stockage d’électricité solaire est-il rentable ? 

Si vous souhaitez installer un nouveau système photovoltaïque, il vaut la peine de l’acheter directement avec un stockage d’électricité. Vous pouvez ainsi utiliser votre propre électricité solaire bon marché 24 heures sur 24 au lieu d’acheter de l’électricité à un prix élevé. De plus, la prochaine augmentation du prix de l’électricité ne vous concerne que marginalement – avec un accumulateur d’électricité, vous pouvez devenir jusqu’à 70 % indépendant de votre fournisseur d’énergie.

Quels sont les coûts à prévoir ?

En moyenne, un kilowattheure de capacité de stockage coûte entre 1 200 et 1 500 €. Les prix varient selon le type de stockage d’électricité et dépendent des éléments installés. Vous devez en outre remplacer l’accumulateur d’énergie solaire au bout de quelques années, car sa capacité de stockage diminue en raison de son âge. Le moment de changer dépend du type d’accumulateur utilisé : au plomb ou au lithium-ion. Ces derniers ont une durée de vie nettement plus longue, de 10 à 15 ans environ.

Pour davantage d’informations sur le stockage d’électricité regardez nos articles !

Sur le même sujet :
Les fournisseurs d’électricité en France proposent d’accompagner et aider les particuliers à…