Les différentes technologies de stockage de l’électricité 

La technologie de stockage de l’électricité la plus avancée est celle des réservoirs de pompage.Le stockage de l’électricité deviendra une cible d’investissement stratégique avec l’essor des énergies renouvelables.

Sommaire :

  • Le stockage de l’électricité
  • Les autres technologies

Le stockage de l’électricité

Les technologies de stockage de l’électricité peuvent être utilisées à des degrés divers sur une base distribuée ou centralisée. Leur développement varie en fonction du secteur. Lire aussi : Quelle est l’importance du stockage d’électricité ?. Si certaines sont déjà très mûres, d’autres n’en sont qu’à leurs débuts.

Selon un rapport de l’Association britannique pour les énergies renouvelables, des investissements importants dans le stockage de l’énergie peuvent être observés dans le monde entier et l’industrie est actuellement dans une course au développement et au déploiement de technologies individuelles.

Le principal avantage du stockage de l’énergie est qu’il permet une plus grande implication des sources d’énergie renouvelables, notamment le solaire et l’éolien. Ils réduisent également la nécessité d’investir dans des équipements traditionnels, ce qui se traduit par des économies financières et une réduction des émissions liées à la production d’électricité.

Les technologies de stockage apportent également de la stabilité au système pendant les pannes de courant, ce qui réduit leurs coûts financiers. Ils permettent également des mises à niveau moins fréquentes et moins coûteuses du système de transmission et de distribution.

La réduction des pertes dans le transport et la distribution de l’électricité, qui atteignent souvent aujourd’hui jusqu’à 10 % de l’énergie totale produite, n’est pas négligeable.

Les chiffres

Lorsque les prix de l’énergie sont bas, elle peut être stockée et utilisée localement lorsqu’ils augmentent. Le stockage de l’électricité permettra aux consommateurs et aux entreprises d’économiser sur les coûts énergétiques. Voir l’article : Comment faire l’installation de mon stockage d’électricité ?. Bien entendu, l’électricité stockée peut également être vendue.

L’une des technologies de stockage de l’électricité les plus abouties est le pompage de l’eau dans les barrages. Le courant de nuit, moins coûteux, est utilisé pour pomper l’eau d’un réservoir de basse altitude vers un réservoir de haute altitude. De là, l’eau est redescendue à travers des turbines, qui produisent de l’électricité.

En 2015, des stations de pompage d’une capacité installée de 143 GW étaient en service dans le monde. Elles représentent environ 95 % de la capacité totale. L’application de cette technologie de stockage de l’électricité dépend principalement des conditions topographiques de la région.

En 2010, la Slovaquie disposait de 968 MW de capacité de stockage d’électricité installée dans ces installations. Elle se plaçait au 15e rang en Europe. Selon les données disponibles, aucune nouvelle installation de pompage-turbinage n’a été prévue dans les années suivantes.

Stocker l'électricité, comment faire ?
Lire aussi :
La nécessité d’utiliser les technologies de stockage de l’électricité est devenue une…

Les autres technologies :

La deuxième technologie la plus avancée est le stockage de l’air comprimé. Bien que cette méthode se généralise lentement, mais elle se caractérise par des besoins en capitaux plus élevés. A voir aussi : Le stockage d’électricité par gravité. Cependant il existe un risque technologique plus important que les stations de pompage.

Effectivement les batteries au lithium et les volants d’inertie à faible vitesse en sont à la phase des premiers exemples pratiques et du déploiement du stockage de l’électricité. Cependant, ces deux technologies sont, selon l’étude, encore plus capitalistiques que les précédentes.

Les technologies les moins matures, sont actuellement au stade de la recherche et du développement, comprennent les grandes batteries industrielles.

En comparant l’efficacité des différentes technologies, le stockage de l’énergie magnétique (95 %) et les batteries lithium-ion (87-94 %) sont les plus performants. Les batteries au plomb (75-90%), à volant d’inertie (85-87%), l’hydroélectricité par pompage (80-82%), au cuivre-zinc (80%), au sodium-soufre (75%) sont moins efficaces. (Voir notre article : Comment choisir le meilleur stockage d’électricité ?)

Les pertes les plus importantes se produisent dans le stockage de l’air comprimé (60-70%) et de l’air liquéfié (60%). Et le stockage du méthane synthétique est le moins efficace. Son principal avantage est uniquement l’infrastructure déjà existante pour le gaz naturel, qui peut être utilisé sans restriction.

Cet article vous a plu ? Pour en savoir plus sur le stockage d’électricité, cliquez ici !

Sur le même sujet :
Afin de faire avancer le tournant énergétique et de laisser à nos…