Le stockage d’électricité virtuel, une solution d’avenir

Voici une des solutions d’avenir qui associe écologie et rentabilité : le stockage virtuel de l’électricité.

Entre la demande en électricité en constante augmentation, la problématique de la transition écologique et l’envolée des prix, de plus en plus de foyers cherchent de nouvelles façons de réduire les factures d’électricité en réduisant l’impact écologique. Voir l’article : Solution de stockage d’électricité hybride pour les ménages.

Sommaire :

  • Qu’est-ce que le stockage d’électricité virtuel ?
  • Le stockage d’électricité virtuel : à quel coût ?
  • Les avantages et inconvénients du stockage d’électricité virtuel.

Qu’est-ce que le stockage d’électricité virtuel ?

Concrètement le principe du stockage virtuel est d’injecter le surplus d’électricité sur le réseau. Celle-ci substituera en grande partie votre fournisseur d’électricité actuel. Sur le même sujet : Le stockage d’électricité, la solution à l’inflation. Il faut donc changer de fournisseur d’électricité afin d’être sous contrat avec celui qui hébergera votre électricité sur sa batterie virtuelle.

Cette solution complète le principe de l’Autoconsommation : les panneaux solaires alimentent en énergie le foyer.

Lorsque les panneaux produisent un excédent d’énergie dont vous n’avez pas besoin, une partie de l’électricité est consommée gratuitement (économies sur la facture d’électricité), l’excédent d’électricité est envoyé sur le réseau. 

A l’inverse, quand vos panneaux ne produisent pas assez pour répondre aux besoins du foyer, grâce au stockage virtuel l’excédent précedemment stocké virtuellement vous est restitué. Seuls les taxes et frais d’acheminement permettant l’acheminement de votre électricité vous seront facturés.  

Voir l’article :
L’Europe a pour perspective d’augmenter considérablement son nombre de résidences possédant des…

Le stockage d’électricité virtuel : à quel coût ?

L’obtention d’un système de stockage virtuel revient bien moins cher que celui d’une batterie physique. Voir l’article : Le stockage d’électricité d’ici 2030 sera multiplié par 15.

Les distributeurs proposent des offres pour les particuliers comme les professionnels 

Les offres de stockage virtuel proposées fonctionnent sous forme d’acquisition unique, ou d’abonnement. 

  • Pour l’acquisition unique : Au alentours de 600€ pour l’obtention d’une batterie virtuelle pour un usage illimité. A ajouter parfois des frais de mise en service (entre 50 et 160€ en moyenne).
  • Pour l’abonnement mensuel : Il faut compter environ 1€ par kWc installé. Par exemple pour l’installation de 3 kWc, le tarif sera de 3€ par mois. Les frais de mise en service ne sont payables qu’une fois.

Les batteries virtuelles “préchargées” sont les plus intéressantes à acheter car elles vous permettront d’avoir suffisamment d’énergie dès leur obtention pour éviter de faire appel au fournisseur dans l’année.

 La totalité de l’électricité produite et consommée sur le lieu de production est gratuite. Si le coût de production est nul, le déplacement entre deux points entraine des taxes d’acheminement et de contributions (entre 33% et 34%). 

Ce coût semble à première vue très onéreux, mais il suffit de le comparer au tarif réglementé de l’électricité (qui augmente d’année en année) pour constater l’économie réalisée pour chaque kWh consommé :  

Principe simplifié du stockage d’électricité virtuel

Le stockage virtuel permet de céder l’excédent de son électricité au réseau puis de la récupérer en contrepartie du paiement de son transport, amenant le coût de l’électricité appelée depuis votre batterie virtuelle 34% moins cher que le prix réglementé de l’électricité. 

Et le coût de cette économie est indexé sur le tarif réglementé de l’électricité. Cela veut dire que même si le prix de l’électricité augmente, vos économies seront toujours proportionnelles. 

Sur le même sujet :
Quel est le meilleur stockage d’électricité ? Dans l’état actuel de notre…

Les avantages et inconvénients du stockage d’électricité virtuel.

A. Les avantages :

Le stockage virtuel allié à l’autoconsommation présente plusieurs avantages qui peuvent se constater au quotidien, ou bien dans des situations spécifiques. Lire aussi : Le stockage d’électricité du futur. Parmi les raisons qui reviennent le plus chez les utilisateurs de batteries virtuelles, il est à noter : 

Un gain d’autonomie à un prix accessible : rester raccordé au réseau, signifie faire moins appel à votre fournisseur d’électricité. Et l’autonomie, cela commence par là !

Des factures d’électricité réduites : l’électricité consommée instantanément est gratuite. Celle stockée dans la batterie virtuelle revient moins chère que celle proposée par votre fournisseur d’électricité. Economies !

Zéro gâchis de la production solaire : Lors des absences pendant la journée ou plusieurs jours pendant les vacances, toute la production qui n’est pas utilisée est comptabilisée puis injectée sur le réseau pour être utilisée par d’autres consommateurs.

Une batterie qui ne prend pas de place : elle n’existe pas physiquement dans votre habitation ou entreprise, la batterie virtuelle ne prend aucune place.

Un moyen de contribuer au mix énergétique local : Lorsque l’électricité produite n’est pas consommée sur son lieu de production, elle est injectée sur le réseau et appelée automatiquement par les foyers à proximité.

Le meilleur moyen de connaître ses besoins énergétiques : Vous hésitez à passer à la batterie de stockage physique ? Vous demandez quelle devrait être sa capacité ? Utiliser une batterie virtuelle pendant 12 mois permet d’obtenir un bilan de votre consommation annuelle.

Un outil de transition pour prendre de bonnes habitudes : Vivre au rythme de sa production solaire afin d’optimiser sa consommation d’énergie demande de faire de gros efforts. En faisant l’acquisition de panneaux solaires, vous aurez cependant envie de “challenger” votre capacité à pouvoir faire coïncider production et consommation d’énergie. La batterie virtuelle vous permet dans ce cas de simuler l’utilisation d’une batterie physique, sans avoir à investir le même prix. 

B. Les inconvénients :

Les inconvénients du stockage virtuel sont décisifs en fonction de votre objectif : l’autonomie ou la rentabilité. 

La batterie virtuelle n’est pas éligible à la prime à l’autoconsommation. En optant pour le stockage de votre électricité, vous renoncez par la même occasion de vendre votre électricité à EDF. En autoconsommation, il s’agit de la condition sine qua none pour être éligible à la prime à l’investissement. Il vous faudra donc vous assurer de faire un choix stratégique en évaluant vos économies avec celle-ci. 

Les fournisseurs demandent taxes d’acheminement. Ainsi, vos économies se voient légèrement impactées à la baisse. Mais vous savez ce qu’on dit ? Il n’y a pas de petites économies ! 

Les lieux isolés ne peuvent pas prétendre à cette solution. L’injection et l’import de votre électricité stockée se font grâce au réseau qui comptabilise les échanges. Dès lors, impossible de profiter du stockage d’électricité virtuel pour un lieu isolé, coupé du réseau.

Voir l’article :
Le stockage d’électricité un élément clé d’un avenir à faible émission de…