Le stockage d’électricité l’avenir de l’énergie en Europe

L’Europe a pour perspective d’augmenter considérablement son nombre de résidences possédant des moyens de stockage d’électricité. L’alternative du stockage d’électricité va permettre aux européens d’agir de manière écoresponsable mais surtout de faire des économies sur leur facture d’électricité. En Europe on favorise le stockage d’électricité dans les résidences par l’utilisation de batteries. Quelles sont les conséquences du stockage d’électricité en Europe et comment va-t-il évoluer ?

Sommaire :

  • Les perspectives de fin 2022 du stockage d’électricité en Europe
  • Les batteries résidentielles sont prometteuses
  • Le grand marché du stockage d’électricité en Europe
  • Mais quel avenir pour les marchés du stockage d’électricité des pays européens ?

Les perspectives de fin 2022 du stockage d’électricité en Europe

Selon SolarPower Europe, la capacité de stockage d’électricité sur batteries résidentielles en Europe devrait atteindre 9,3 GWh d’ici la fin de l’année 2022.

C’est ce que prévoit le scénario moyen de l’organisme professionnel du stockage d’électricité en particulier dans le secteur photovoltaïque, qui estime que le continent atteindra 39,9 GWh de stockage d’électricité résidentiel d’ici 2026. Sur le même sujet : Quelle est l’importance du stockage d’électricité ?. Dans ses scénarios pessimistes et élevés, le stockage d’électricité résidentielle pourrait atteindre 23 GWh ou 44 GWh d’ici cette année-là, respectivement.

Environ 2 294 MWh ont été installés l’année dernière et SolarPower Europe prévoit 3,9 GWh de déploiements en 2022 dans son scénario moyen, soit une augmentation de 71 % de stockage d’électricité. Le chiffre de 2022 équivaut à environ 420 000 batteries installées, ce qui ferait passer le continent au-dessus de la barre du million, une vraie avancée pour le marché du stockage d’électricité.


Sur le même sujet :
Une installation solaire est également rentable en hiver. Pendant la saison sombre,…

Les batteries résidentielles sont prometteuses en Europe

Les batteries domestiques, un des moyens les plus utilisés pour le stockage d’électricité, sont devenues un moyen attrayant pour réduire les factures d’électricité, surtout en cette année de fortes hausses, d’intérêt accru pour la résilience énergétique et de réduction de l’empreinte carbone. A voir aussi : Le stockage d’électricité pour les caméras. Et la croissance du solaire résidentiel, également favorisée par diverses incitations gouvernementales, a jeté les bases du décollage du marché du stockage d’électricité attaché.

Le taux d’attachement entre le stockage d’électricité soit d’énergie et le solaire est passé de 23 % en 2020 à 27 % en 2021.

Les principaux vents contraires empêchant les installations d’être encore plus élevées ont été le manque d’installateurs et la pénurie de cellules de batterie. L’installation de stockage d’électricité représente une part beaucoup plus importante des coûts globaux pour le secteur résidentiel que pour le secteur commercial et industriel (C&I) ou les installations à l’échelle industrielle.


Voir l’article :
D’ici la fin de 2030, la quantité totale de stockage d’électricité dans le monde…

Le grand marché du stockage d’électricité en Europe

Sans surprise, l’Allemagne est le plus grand marché du stockage d’électricité selon les données de l’organisme commercial de l’industrie photovoltaïque solaire. Lire aussi : Le stockage d’électricité du futur. Le marché du stockage d’énergie résidentiel du pays a toujours été fort, les consommateurs cherchant à associer le stockage d’électricité au PV domestique, que le gouvernement a encouragé, et à accroître l’autosuffisance.

En 2021, le pays a installé 1,3 GWh de systèmes de stockage d’électricité résidentiels, soit 59 % du total de 2,2 GWh installés sur le continent. L’Italie, le marché du stockage d’électricité le plus important suivant, a déployé 321MWh grâce en partie au système d’incitation Superbonus pour le stockage d’électricité domestique, tandis que l’Autriche (132MWh), le Royaume-Uni (128MWh) et la Suisse (79MWh) constituent le top 5.

Une entreprise qui cherche à tirer parti de la croissance en Allemagne est Bridges Fund Management, qui a annoncé cette semaine l’acquisition de Hycube, un fournisseur de systèmes de stockage d’électricité d’énergie résidentiels. Selon l’entreprise, le marché allemand du stockage de l’électricité domestique représente 5 milliards d’euros (5,25 milliards de dollars).


Voir l’article :
Emporia Energy, une société de technologie de gestion de l’énergie dans les…

Mais quel avenir pour les marchés du stockage d’électricité des pays européens ?

Pour l’avenir, l’Allemagne restera le marché de stockage d’électricité dominant avec 36 % des 7,3 GWh installés en 2026, mais SolarPower Europe prévoit que la Pologne et la Suède seront les prochains grands marchés du stockage d’électricité. Elle prévoit qu’ils détiendront respectivement une part de marché de stockage d’électricité de 8 % et 6 %, soit les deuxième et troisième marchés les plus importants cette année-là.

Pour la Suède,sa place sur le marché de stockage d’électricité s’explique par la combinaison d’un marché photovoltaïque en pleine croissance, de subventions pour le stockage d’électricité et de sa position de pays ayant la plus forte pénétration des VE (43 % des ventes de voitures neuves en 2021). La Pologne, quant à elle, dispose également d’un marché photovoltaïque domestique florissant qui devrait stimuler la croissance du stockage d’électricité.

Si vous aussi la stockage d’électricité vous inspire pour futur vous pouvez retrouvez nos autres articles.