Terminologie de la voiture électrique

La transition énergétique bouleverse tous les secteurs de l’industrie automobile. Quand il s’agit d’une voiture, tout est à revoir : sa conception, sa construction, sa commercialisation, son fonctionnement et son entretien. Avec la voiture électrique vient tout un processus de rééducation des consommateurs habitués à utiliser le même jargon technique depuis plus d’un siècle.

Comment naviguez-vous dans ce monde de kilowatts et de bornes de recharge ? Surtout, comment vulgariser l’information sans rien dire de trompeur ? Ce glossaire tentera de mieux vous guider dans le monde passionnant des véhicules électriques.

L’architecture dédiée à l’électrique

L’architecture dédiée à l’électrique

Il s’agit d’une plate-forme automobile conçue à l’origine pour prendre en charge les véhicules électriques. En d’autres termes, les véhicules construits sur de telles plateformes ne proposent aucune version du moteur à combustion. Lire aussi : Quel est le coût pour recharger voiture électrique au Québec ?. Ces plates-formes sont généralement plus rigides et peuvent mieux supporter le couple instantané généré par le moteur électrique. Ils sont également plus insonorisés et la mécanique est plus silencieuse.

Une architecture particulière a également été conçue autour de la batterie au sol du véhicule. Maximisant ainsi l’espace dans l’habitacle et incorporant un système électrique plus robuste, conçu pour faire fonctionner les véhicules électriques.

Qu'est-ce qui peut provoquer la décharge de la batterie moteur éteint ?
Sur le même sujet :
Comment recharger rapidement son portable ? De même, il est conseillé de…

Kilowatts (ou kW)

Kilowatts (ou kW)

Le kilowatt est une unité de puissance. Cette valeur sera notamment attribuée aux moteurs électriques. Ceci pourrez vous intéresser : Comment savoir la puissance de charge ?. Par exemple, le moteur Chevrolet Bolt EV développe une puissance de 149 kilowatts, ce qui équivaut à 200 chevaux.

L’unité de kilowatt peut également être associée à une puissance de charge. Par exemple, une borne de recharge rapide de niveau 3 peut produire 60, 100, 150, 200 ou même 350 kilowatts de puissance. Or, quand on dit qu’une voiture électrique est capable de recevoir jusqu’à 200 kilowatts dans des bornes compatibles, cela représente la puissance de charge qu’elle peut rassembler. Cependant, il est important de déterminer que la borne de recharge ne peut pas transférer toute sa puissance si la voiture n’est pas compatible et ne peut pas la recevoir.

Quand Faut-il changer ses panneaux solaires ?
Ceci pourrez vous intéresser :
Quels sont les trois types de panneaux photovoltaïques ? Quels sont les…

Kilowattheure (ou kWh)

Kilowattheure (ou kWh)

C’est la capacité de la batterie à pouvoir fournir une certaine quantité d’énergie pendant une heure. Par exemple, la batterie de la Chevrolet Bolt EV a une capacité de 65 kilowattheures. Voir l’article : Quelle est la durée de vie d’une batterie solaire ?. Cela signifie qu’il peut produire 65 kilowatts d’électricité pendant une heure. Partant du fait que le moteur de la Bolt EV produit 149 kilowatts de puissance, on peut donc estimer que si la Bolt EV tournait à plein régime sans s’arrêter, il faudrait 26 minutes pour vider la batterie (65 kWh divisé par 149 kW x 60 minutes).

Armor-Lux à Quimper : se précipiter pour enfiler une polaire et une veste polaire pour passer l'hiver
A voir aussi :
Face à la flambée du prix de l’électricité et du gaz, les…

Kilowattheures utilisables

Kilowattheures utilisables

C’est la partie de la batterie accessible pour faire fonctionner le véhicule et ses accessoires. Les constructeurs automobiles ne profitent pas de la pleine capacité des batteries pour des questions de fiabilité et de longévité. Par exemple, le SUV Mercedes-Benz EQS dispose d’une batterie d’une capacité utile de 108,4 kilowattheures. En fait, il s’agit plutôt d’une batterie dont la capacité brute est calculée à 120 kilowattheures.

Kilowattheures par 100 km (kWh/100 km)

Kilowattheures par 100 km (kWh/100 km)

C’est une unité de consommation d’énergie. Cela déterminera la consommation des véhicules électriques à une distance de 100 kilomètres en fonction de nombreux facteurs. Comme les véhicules thermiques, la consommation des véhicules électriques n’est jamais constante.

Il est également possible de mesurer l’autonomie réelle d’un véhicule électrique en fonction de sa consommation d’énergie. Par exemple, si un véhicule dont la capacité de la batterie est évaluée

60 kilowattheures enregistrent une consommation de 20 kilowattheures/100 kilomètres, il suffit de diviser 60 par 20 et de multiplier la réponse par 100. Dans ce cas, on obtient l’autonomie réelle de 300 kilomètres.

Borne de niveau 1 (prise murale)

Il s’agit d’une prise standard avec une tension d’alimentation d’environ 120 volts. Il est déconseillé de brancher des véhicules électriques sur de telles prises en raison du temps de charge extrêmement long pouvant aller jusqu’à 4 jours !

Cependant, pour les véhicules hybrides rechargeables, cette prise peut fonctionner car la batterie a une capacité inférieure à celle des véhicules électriques. On parle d’un temps de charge d’environ 10 à 12 heures.

Borne de niveau 2

Ce sont des bornes à courant alternatif (AC ou CA) dont la tension d’alimentation est cryptée à 240 volts et qui délivrent jusqu’à 20 kilowatts de puissance de charge (ce chiffre varie selon le modèle de borne). Ces bornes sont souvent utilisées à domicile ou dans des lieux publics et peuvent prendre entre 8 et 12 heures pour recharger complètement une batterie de véhicule électrique, ou 3 à 4 heures pour un hybride rechargeable.

Borne de niveau 3 (ou borne rapide)

Les bornes rapides de niveau 3 sont des bornes à courant continu (CC ou CC) dont la tension d’alimentation est de 400 volts ou plus. Ce terminal peut produire jusqu’à 350 kilowatts de puissance. Il est généralement réservé à un usage général en raison de sa taille et de la tension nécessaire à son fonctionnement.

L’autonomie électrique

C’est la capacité des véhicules électriques à couvrir n’importe quelle distance. Cette valeur est exprimée en kilomètres (km) et varie en fonction de divers facteurs : capacité de la batterie, état de la batterie, puissance du moteur du véhicule, habitudes de conduite du conducteur, poids à bord, topographie et température ambiante, notamment.

L’autonomie annoncée par les fabricants est généralement évaluée par Ressources naturelles Canada sur la base de tests en laboratoire visant à reproduire le plus fidèlement possible une utilisation réelle. Nous vous invitons à lire notre chronique à ce sujet.

Le freinage régénératif

C’est le phénomène d’inversion de puissance qui se produit lorsque vous relâchez la pédale d’accélérateur d’un véhicule électrique. Au lieu de tirer de l’énergie de la batterie, le moteur électrique la génère, ce qui crée une résistance et ralentit le véhicule. Cette technologie a évolué pour fournir divers degrés de récupération d’énergie et de puissance de freinage afin d’arrêter complètement le véhicule. Bien qu’il ne soit pas possible de faire le plein d’un véhicule électrique à l’aide de cette technologie, cela peut aider à ajouter quelques kilomètres au kilométrage.

Le préchauffage de l’habitacle

C’est un processus dans lequel le chauffage du véhicule est activé à distance avant de rouler. Cela se fait généralement depuis une application mobile connectée au véhicule. En chauffant le véhicule lorsqu’il est branché, vous n’avez pas besoin d’utiliser une batterie pour le faire, ce qui vous permet de maximiser la portée de votre véhicule électrique par temps froid.

Dégradation de la batterie

C’est le terme donné à une batterie qui perd sa densité énergétique. Plus la batterie est ancienne et plus elle effectue des cycles de charge fréquents, plus elle montrera des signes de détérioration, comme une puissance de charge plus faible ou même une autonomie réduite. Ce phénomène est dû au fait que la cathode métallique perd sa capacité à charger les ions lithium dans l’électrolyte.

Les mauvaise habitudes linguistiques

La voiture à 100 % électrique n’existe pas !

Une erreur courante dans le terme véhicule électrique consiste à utiliser l’expression « 100 % électrique ». En fait, ce type de véhicule n’existe pas. En utilisant cette expression, certains constructeurs ou certains médias automobiles tenteront d’expliquer que le véhicule n’utilise que de l’électricité, c’est-à-dire qu’il ne comporte aucun moteur chaud.

Or, si la voiture est 100 % électrique, elle peut aussi être 90 % électrique voire 50 % électrique. Ajouter une valeur numérique à la description implique que d’autres valeurs sont possibles.

Il vaut donc mieux éviter cette expression et dire électricité à la place. À noter qu’il existe déjà trois termes pour désigner les véhicules électriques : hybride (combinaison d’un moteur thermique et électrique), hybride rechargeable (un hybride qui peut être branché et fonctionner uniquement à l’électricité à courte portée) et électrique (un véhicule qui n’a pas de combustion interne). moteur et fonctionne uniquement à l’électricité).

Ne pas confondre capacité et puissance

Certains confondent les principes de puissance et de capacité de la batterie. Quand on dit qu’une batterie a une capacité de 100 kilowattheures, c’est la quantité d’énergie incluse. Cela ne représente donc pas sa force.

Rappelons que le rôle de la batterie n’est pas de produire de l’énergie, mais de la stocker. C’est pourquoi il est préférable d’utiliser le terme « capacité » au lieu de « puissance » lorsqu’on parle de batteries.

Une « grosse batterie » ne change absolument rien

Le terme « grosse batterie » n’a rien à voir avec la capacité, la puissance ou l’autonomie des véhicules électriques. En effet, la taille de la batterie n’est pas directement proportionnelle à sa capacité. C’est pourquoi il vaut mieux éviter cette expression, car plus la batterie se développera, plus sa densité énergétique augmentera et plus elle sera compacte !

VIDÉO : Importance du nickel dans les batteries automobiles

Quelle est la durée de vie d’une batterie d’une voiture électrique ?

Celle-ci varie de 8 à 10 ans, soit environ 160 000 km. Si l’âge est généralement l’unité de mesure de la durée de vie d’un appareil, ce n’est pas le cas des batteries lithium-ion. On peut compter sur le kilométrage, mais cela ne suffit pas pour connaître l’autonomie des batteries des véhicules électriques.

Quelle est la voiture électrique la plus fiable ? Et enfin, la voiture électrique considérée comme la plus fiable en 2022 est la Kia e-Niro, permettant au constructeur coréen de réaffirmer ce que beaucoup savent déjà : le véhicule électrique de Kia est une excellente référence.

Quand Faut-il changer la batterie d’une voiture électrique ?

La durée de vie de la batterie n’est pas liée au kilométrage, mais aux cycles de charge/décharge. Ainsi, la durée de vie moyenne de la batterie est de 1 000 à 1 500 cycles de recharge.

Quel est le prix d’une batterie voiture électrique ?

Combien coûte l’achat d’une batterie électrique ? En moyenne, le prix du kwh est estimé à 140 euros, ce qui signifie qu’une batterie de 52 kwh comme une voiture Renault Zoe coûte environ 8 100 euros.

Est-ce rentable d’acheter une voiture électrique ?

Selon une étude menée par l’UFC (L’Union Fédérale des consommateurs) Que-Choisir en juin 2021, les véhicules électriques neufs permettent d’économiser jusqu’à 1 750 € sur une période de 4 ans, par rapport aux voitures à essence.

Pourquoi une voiture électrique ne peut pas recharger ses batteries en roulant ?

Le moteur électrique s’allume de manière dynamique et va réduire la consommation de carburant, le conducteur n’a pas besoin de recharger le véhicule car le moteur sera alimenté automatiquement par le véhicule, lors du freinage mais aussi lors du fonctionnement de la voiture avec le moteur…

Est-il possible de recharger une voiture électrique en roulant ? La recharge dynamique par induction utilise le même principe mais avec une voiture en mouvement. Dans ce modèle, la voiture fonctionne sur une série de bobines émettrices montées sur une autoroute. A chaque bobine croisée, il reçoit de l’électricité pendant une fraction de seconde.

Est-ce que Tesla se recharge en roulant ?

Actuellement, les Tesla (comme les autres véhicules électriques) ne sont pas encore capables de se recharger en roulant. Assez simple car il nécessite un port de charge ainsi qu’une connexion pour « faire le plein ».

Est-ce que la Zoé se recharge en roulant ?

Pendant le trajet, le moteur à combustion et le générateur rechargent la batterie en ajustant la puissance sur l’un des deux niveaux disponibles et en gérant une chute de charge progressive pour maximiser la propulsion tout électrique.

Quel voiture électrique se recharge en roulant ?

Les modèles phares du marché restent toutefois des prédécesseurs asiatiques, comme la classique Hyundai Ioniq ou encore les Hyundai Ioniq Plugin, Kia Niro et Xceed Plugins, sans oublier les Toyota Prius, Prius Plugin, C-HR, Corolla, Yaris et autres. RAV4.

Quels sont les défis et les enjeux de la voiture électrique ?

Il existe désormais un consensus sur le fait que le passage à l’électricité va détruire de nombreux emplois en Europe dans l’industrie automobile, diverses études montrent que 20 à 40 % des emplois dans un secteur qui emploie environ 13 millions de personnes en Europe et particulièrement chez les garagistes (presque pas plus maintenance…

Quels sont les inconvénients des voitures électriques ? Inconvénients des voitures électriques

  • Tout n’est pas Nickel dans la batterie. La production de batteries pour voitures électriques pose un problème environnemental et social majeur. …
  • La charge reste un problème. …
  • Temps de charge et disponibilité des bornes. …
  • C’est cher à l’achat.

Quels sont les avantages et inconvénients du moteur électrique ?

Simplifié par rapport à un moteur thermique, un moteur électrique comporte peu de pièces qui s’usent : donc l’entretien est moins important que dans une voiture thermique. Ainsi, les pneus doivent toujours être changés régulièrement, mais le freinage récupératif utilisé pour restituer de l’énergie use moins l’amorti.

Quel est le problème des voitures électriques ?

Très peu de problèmes spécifiques aux véhicules électriques Au vu de l’analyse qui a été faite, les batteries 12V seront la principale source de panne en 2020 dans les voitures électriques. 54% des pannes de ces voitures sont dues à cet élément contre 46,3% pour les modèles essence ou diesel.

Quel est l’impact des véhicules électriques sur l’environnement ?

Les voitures électriques qui fonctionnent ne polluent quasiment pas. En effet, lors de son essorage, il n’émet pas de gaz à effet de serre, de particules fines, de gaz nocifs ou de nuisances sonores comme le font les voitures à moteur thermique.

Quel pays à inventé la voiture ?

Le début de l’invention de la voiture remonte au 17ème siècle. C’est le véhicule que Ferdinand Verbiest a inventé pour l’Empereur de Chine. Son invention se présentait sous la forme d’un appareil équipé d’une roue principale, d’une petite roue et d’une bouilloire montée sur un petit four.

Qui fabrique des voitures ? Quelle a été la première voiture au monde ? Carl Benz partage avec l’Allemand Gottlieb Daimler, le père de la première construction automobile en 1885, un véhicule à trois roues équipé d’un moteur à combustion interne.

Quelle a été la première marque de voiture au monde ?

Fondée en 1803, l’entreprise est née sous l’initiative de Jean-Frédéric et Jean-Pierre Peugeot. Peugeot a été la première marque automobile, et donc la plus ancienne de toutes.

Quel pays a fabriqué la voiture ?

#PaysAnnée record
Monde2017
1Chine2017
2les États-Unis d’Amérique1999
3Japon1990

Où est né l’automobile ?

En 1872, Amédée Bollée, fondateur des cloches du Mans, construit un train à vapeur, appelé « L’Obéissante », capable de transporter 12 passagers. En 1875, Obéissante relie Le Mans à Paris, soit 230 km en 18 heures. En 1879, une nouvelle voiture à vapeur nommée La « Marie-Anne » tracte 100 tonnes à une vitesse de 10 km/h.

Est-ce rentable de rouler en voiture électrique ?

Selon une étude menée par l’UFC (L’Union Fédérale des consommateurs) Que-Choisir en juin 2021, les véhicules électriques neufs permettent d’économiser jusqu’à 1 750 € sur une période de 4 ans, par rapport aux voitures à essence. .

Combien coûte 100 km en véhicule électrique ? Si vous rechargez votre véhicule à domicile, vous devrez prendre en compte le coût d’installation de votre borne de recharge. Ensuite, la recharge coûtera environ 1,5 à 4 â pour 100 km contre 6 à 9 â pour les véhicules thermiques.

Est-il intéressant d’acheter une voiture électrique ?

Les véhicules électriques d’aujourd’hui profitent aux petits comme aux grands automobilistes, même s’ils ne s’adaptent pas toujours aux besoins de chacun. L’aide généreuse qui est disponible, mais qui finit par se perdre, motive de nombreux coureurs.

Quelle sont les inconvénient d’une voiture électrique ?

Outre le manque de place pour se garer, un autre obstacle à l’utilisation de cette voiture électrique est la recharge. En effet, il faut environ une heure pour recharger complètement la batterie dans la borne commune.

Est-ce Economique de rouler en électrique ?

En moyenne, parcourir 100 km à l’électricité coûte 2 ¬ en électricité, tandis que 100 km en voiture à essence coûtent environ 8 ¬ en carburant. Si vous parcourez 15 000 km par an, cela signifie une économie de 900 par an !