Crise énergétique : les granulés de bois victimes de leur succès dans le Var et les Alpes-Maritimes

Matériel en plein essor, distributeurs débordés, matériaux en hausse et difficiles à trouver… Les poêles à bois et à granulés sont attaqués. La profession se veut rassurante.

Publié le 23/09/2022 à 08:09, mis à jour le 23/09/2022 à 07:49

« Honnêtement, on ne sait plus quoi dire aux clients… Entre la hausse des prix et la restriction d’approvisionnement, ils sont complètement confus. Ceux qui bénéficient cet été d’aides de l’État [MaPrimeRénov’, éd. ] appareils installés sur pellets, ils sont satisfaits. avec un voyage ! », souligne cet employé du Var, une entreprise spécialisée dans les produits de chauffage. Une analyse succincte qui résume la situation que vivent de nos jours de nombreuses familles, qui commencent à s’interroger sur le sens de choisir un système de chauffage.

Embouteillage d’installation et d’approvisionnement

Embouteillage d’installation et d’approvisionnement

Les sacs de plombs – ou plombs – qui sont le sang de la guerre, sont carrément interdits de livraison à certains professionnels. La seule option est de les récupérer sur place, mais avec un maximum de dix sacs par client ! Leur poids est de 15 kilogrammes chacun, ce qui n’est pas suffisant pour aller loin. Ceci pourrez vous intéresser : Quelle batterie autoconsommation ?. La « tension », qui s’explique par divers facteurs, mais les experts du secteur du chauffage – qui reconnaissent la « situation compliquée » – veulent l’atténuer en abandonnant le terme « pénurie ». Et surtout, n’associez pas l’affaire à un phénomène spéculatif !

« Je m’abstiendrai de toute comparaison avec des histoires sur le manque de bornes ou de pièces pour voitures électriques, qui sont aussi encouragées pour une adoption massive sans logistique », glisse l’expert au passage.

Un bilan pour mieux comprendre le phénomène, qui, selon le secteur, ne devrait pas empêcher la Côte d’Azur et le Var de s’équiper. Bien qu’étant donné les embouteillages actuels – tant au niveau de l’installation que de la livraison – il semble préférable d’être patient et d’entretenir la flamme.

Comment savoir si la batterie de la voiture est morte ?
Ceci pourrez vous intéresser :
Comment diagnostiquer une batterie ? Comment puis-je vérifier si la batterie est…

« Un phénomène jamais vu en dix ans d’activité », selon un vendeur

"Un phénomène jamais vu en dix ans d’activité", selon un vendeur

Si la pénurie de granulés de bois s’explique aussi par la baisse de l’offre – de l’ordre de 10% sur le marché européen principalement due à la guerre en Ukraine – celle-ci est principalement due à une forte augmentation de la demande, car de plus en plus de particuliers les utilisent. cette méthode de chauffage. Les distributeurs et les installateurs enregistrent des ventes record. « En dix ans d’existence, je n’ai jamais vu un tel phénomène se déclencher aussi soudainement ! », constate Olivier Griard, responsable des « Poêles et Cheminées du Var », à La Valette. Voir l’article : Comment régénérer batterie Li-ion ?. « On n’a plus un instant à soi. La demande est en hausse depuis six mois, avec un gros pic depuis la rentrée », analyse-t-il, évoquant une augmentation du trafic client d’au moins 20 à 30% chaque année. mois. Une telle affluence qu’une partie de ses 100 m² d’espace d’exposition est désormais également dédiée au stockage.

« Les gens viennent demander. Beaucoup signent aussi. .

Parmi les profils les plus fréquents figurent les familles qui disent adieu au mazout, au gaz, aux foyers ouverts ou qui sont sensibilisées par l’actualité à craindre les coupures d’électricité cet hiver… « Certains nous demandent aussi des poêles qui fonctionnent sans électricité, mais c’est une rareté ». ! », souligne l’expert de La Valette.

Pourquoi débrancher la batterie ?
A voir aussi :
Pourquoi débrancher la borne négative de la batterie ? Il est toujours…

En chiffres

En chiffres

• 1,6 million de foyers français sont chauffés aux pellets. Sur le même sujet : Comment savoir si un panneau solaire est mort ?. Fin 2022, il y en aura 1,75 million.

• En temps normal, nous produisons 200 000 tonnes de granulés par mois, soit 1,8 million de tonnes par an. Une augmentation de 300 000 tonnes en 2022.

• D’ici 2024, 1 million de tonnes de pellets supplémentaires devraient être produits par an, pour une production annuelle totale de 2,8 millions de tonnes. D’ici 2028, l’objectif est de 5 millions de tonnes de plus, soit 6,8 millions par an.

Comment reconnaître une batterie gel ?
Voir l’article :
La batterie gel est une batterie étanche : pas d’entretien, pas d’excès…