Autoconsommation d’énergie solaire : ça vaut le coup en 2022 ?

Face à la flambée des prix de l’énergie, de plus en plus de consommateurs se tournent vers l’autoconsommation solaire : à la fin du 2e trimestre 20021, 184 150 clients étaient raccordés. Aujourd’hui l’engouement pour l’autoconsommation photovoltaïque ne s’arrête pas. Mais cet investissement est-il toujours rentable en 2022 ?

L’autoconsommation photovoltaïque, une solution pour se protéger de la crise de l’énergie ?

L’autoconsommation photovoltaïque, une solution pour se protéger de la crise de l’énergie ?

L’autoconsommation solaire en plein boom en 2022

Les chiffres parlent d’eux-mêmes : à la mi-2022, Enedis recensait 184 150 sites liés à l’autoconsommation individuelle, soit 3,5 fois plus qu’il y a trois ans. En 2015 il n’y en avait que 3000. Lire aussi : Comment rendre une habitation complètement autonome en énergie ?. Aujourd’hui l’autoconsommation connectée à Enedis représente 1 GW de puissance, soit l’équivalent d’un réacteur nucléaire2. Un seuil symbolique qui témoigne de l’engouement sans précédent des particuliers pour l’autoconsommation photovoltaïque.

Cette tendance se lit sur ces graphiques réalisés par Enedis mi-2022 :

L’implantation nationale du compteur Linky a contribué au développement de l’autoconsommation solaire individuelle : il permet de comptabiliser à la fois l’énergie produite et celle consommée, alors qu’à l’époque il fallait disposer de deux compteurs distincts. Cette économie de 600 € a encouragé de nombreuses personnes à réaliser leur propre projet d’autoconsommation solaire à domicile.

L’autoconsommation solaire, qu’est-ce que c’est ? L’autoconsommation est le fait de consommer l’énergie que l’on produit, partiellement ou totalement. Avec l’autoconsommation solaire, les panneaux photovoltaïques installés sur le toit, par exemple, produisent de l’électricité prête à être consommée immédiatement. Le taux d’autoconsommation pour une maison individuelle est généralement de 20 %. Pour le reste de ses besoins, la famille signe un contrat d’approvisionnement type avec le fournisseur de son choix. L’énergie excédentaire non consommée est revendue sur le réseau national à un fournisseur agréé via le dispositif EDF Obligation d’Achat. L’autoconsommation solaire vous permet donc de réduire vos factures en consommant votre propre électricité et de générer des bénéfices grâce à la revente de l’électricité non utilisée.

L’autoconsommation photovoltaïque, une solution plébiscitée face à la flambée des prix de l’électricité

Si l’autoconsommation solaire suscite un engouement sans précédent, c’est qu’elle éviterait de subir de plein fouet l’explosion du prix de l’électricité. A voir aussi : Comment calculer consommation recharge batterie ?.

Mi-septembre, la Première ministre Elisabeth Borne a annoncé une hausse de 15 % des tarifs réglementés de l’électricité début 2023. Fin août, les prix de l’électricité sur le marché de gros ont atteint un plus haut historique de 1 000 €/MWh. Depuis le début de la guerre en Ukraine, les prix de l’électricité, indexés sur ceux du gaz, n’ont cessé d’augmenter. Dans le même temps, l’indisponibilité d’une grande partie du parc nucléaire français entraîne une nette diminution de la production nationale d’électricité. Résultat : la flambée des prix affecte directement le pouvoir d’achat des consommateurs, mais aussi leur intégrité énergétique.

Et l’augmentation du montant des factures d’électricité ces derniers mois n’est pas une chimère, comme le montre ce graphique :

Face à une hausse des prix de l’électricité devenue incontrôlable depuis fin 2021, de nombreux particuliers recherchent des alternatives à l’énergie traditionnelle pour éviter de voir leur facture bondir. Le discours inquiétant des pouvoirs publics à l’aube d’un hiver qui s’annonce plus tendu ne fait que renforcer ce mouvement.

Dans ce contexte de crise énergétique, l’autoconsommation solaire apparaît comme une solution idéale pour pallier un marché de l’énergie plus que jamais instable, peu fiable et dépendant du prix du gaz. C’est un mode de consommation plus direct, avec moins d’intermédiaires que nous ne contrôlons pas. L’autoconsommation permettrait donc de reprendre le contrôle de la consommation et des dépenses d’électricité.

De son côté, Jean Rosado, PDG d’Otovo France, a récemment déclaré à Selectra :

Le développement de l’autoconsommation solaire soutenu par le gouvernement

Si l’énergie issue du photovoltaïque reste minoritaire en France, elle est peu à peu utilisée. Ceci pourrez vous intéresser : Quelle puissance solaire installer ?. Bertrand Aucordonnier, représentant de l’ADEME Bourgogne-France-Comté, a expliqué au micro de France 3 TV :

Le développement de l’autoconsommation photovoltaïque est encouragé par le gouvernement. Ainsi, la ministre de la Transition énergétique Agnès Pannier-Runacher a annoncé en septembre la validation par le Conseil supérieur de l’énergie de nouvelles mesures en ce sens. Il s’agit notamment du versement de la prime d’investissement en une solution unique (et au plus tard dans les cinq ans) ou de la prise en compte de l’inflation dans le calcul du prix de revente de l’électricité via EDF OA.

Au niveau européen, le plan REPowerEU prévoit également l’accélération du développement du photovoltaïque.

Mais certains acteurs de la filière solaire regrettent que la loi sur l’accélération des énergies renouvelables ignore l’autoconsommation photovoltaïque. Pour cette raison, l’Enerplan, le syndicat des professionnels de la filière solaire, a récemment proposé une cinquantaine de mesures à inclure pour que cette dynamique soit réellement prise en compte.

« Si nous traversons une énorme crise énergétique, nous avons une ressource importante à mobiliser pour y répondre, c’est l’autoconsommation d’énergie solaire », a expliqué dans un communiqué du syndicat Laetitia Brottier, vice-présidente d’Enerplan. 13 septembre 2022.  » L’Espagne nous montre que dans deux ans, avec une stratégie nationale adéquate qui a fait de l’autoconsommation photovoltaïque une priorité nationale, elle disposera de 3 GW de photovoltaïque en autoconsommation installés d’ici fin 2022 « .

Réduction du taux de TVA à 5,5%, allègement des démarches administratives, augmentation de la prime à l’autoconsommation photovoltaïque pour les particuliers, élargissement des aides de l’Etat, etc. : de nombreuses mesures pourraient être mises en place pour accélérer le développement de l’autoconsommation solaire. consommation consommation en France.

Jean Rosado, PDG d’Otavo France, ajoute :

« Si toutes les maisons individuelles en France étaient équipées de panneaux solaires sur leurs toits, la France pourrait produire près de trois fois plus que les filières nucléaire, thermique et renouvelables réunies. »

Les entreprises du secteur en plein envol

Sans surprise, l’engouement des consommateurs pour l’autoconsommation est confirmé par les entreprises du secteur : selon un site spécialisé, le volume des projets a augmenté de 168 % en 10 mois.

De son côté, Stéphan Vinsonneau, patron d’Energesia à Toulouse, confiait récemment à Challenges :

A Otovo, la tendance est la même : le groupe qui a racheté la start-up In Sun We Trust en 2019 revendique 80% de chiffre d’affaires en plus entre 2021 et 2022.

De nombreuses entreprises sont impliquées dans le développement de l’autoconsommation solaire :

Comment savoir si batterie lithium ?
Sur le même sujet :
Comment recharger une batterie lithium complètement vide ? Mesure traditionnelle Une solution…

Comment passer à l’autoconsommation solaire ?

Comment passer à l’autoconsommation solaire ?

De nombreuses personnes témoignent de leur expérience dans les médias : avec l’autoconsommation solaire, passer de l’idée à la réalisation n’est pas complexe.

Les étapes de l’installation

Cependant, certaines étapes essentielles doivent être suivies pour mener à bien un projet d’autoconsommation solaire.

Le kit de panneaux solaires, la solution du DIY

L’arrivée des kits de panneaux solaires sur le marché a contribué à l’essor de l’autoconsommation solaire. A ce jour, la demande de kits explose.

Cette solution est économique car elle évite le coût de la main d’oeuvre. Une réduction non négligeable, car l’installation par une entreprise peut doubler la facture : une consommatrice savoyarde a acheté et installé elle-même ses 24 panneaux en kit pour 9 000 euros, alors que l’ensemble lui aurait coûté près de 20 000 euros avec Workforce.

Le petit plus : le kit solaire est facile à mettre en place. Il se compose simplement de panneaux photovoltaïques, d’un compteur d’énergie, d’un coffret de protection, d’une prise et d’un fil de liaison.

Pour installer un kit d’autoconsommation photovoltaïque il suffit de suivre quelques formalités, telles que :

Comment calculer une recharge électrique ?
Voir l’article :
Le prix du kWh d’électricité en France pour les particuliers est de…

Passer à l’autoconsommation solaire : combien ça coûte ?

Passer à l’autoconsommation solaire : combien ça coûte ?

L’autoconsommation solaire, avant d’être économique, représente un investissement important.

Une installation à partir de 6 200 €

Le prix d’une centrale d’autoconsommation varie selon les fournisseurs. Voici les prix estimés chez In Sun We Trust (Otavo France):

* Tarifs TTC appliqués par In Sun We Trust au 3ème trimestre 2021 et comprenant le matériel, la main d’oeuvre, les démarches administratives, le raccordement et la mise en service.

Les kits solaires, quant à eux, sont vendus de 700 à 1 000 €, précise Bertrand Aucordonnier de l’ADEME au micro de France 3 TV.

Panneaux solaires à 1€ : attention aux arnaques ! Avec l’augmentation de l’autoconsommation solaire, on assiste depuis plusieurs mois à une recrudescence des fraudes sur les panneaux photovoltaïques. Il n’y a donc pas de fonctionnement des panneaux solaires à 1€ : c’est une offre frauduleuse. N’oubliez pas non plus que le démarchage téléphonique est désormais interdit par la loi. Il est donc recommandé d’être vigilant face à des propositions d’autoconsommation solaire trop attractives ou non vérifiées.

Des panneaux solaires de plus en plus chers

En 2021, le prix des modules photovoltaïques a augmenté de 50 %. Transport maritime plus cher, moindre production de polysilicium, euro historiquement faible face au dollar, manque de composants divers (capteurs, onduleurs, systèmes de stockage, etc.) : de nombreux facteurs expliquent l’augmentation du prix des appareils solaires.

L’augmentation soudaine de la demande de systèmes photovoltaïques a également contribué à l’augmentation des prix et à l’allongement des délais d’installation.

En parallèle, se pose la question de la dépendance vis-à-vis de la Chine, principal producteur de panneaux photovoltaïques. Elle expose le marché solaire au risque d’une hausse brutale des prix.

« Le monde devrait être reconnaissant à la Chine d’avoir baissé le prix des panneaux solaires de 80% au cours de la dernière décennie, mais aujourd’hui, il y a des problèmes de concentration de la production dans un seul pays », a noté Fatih Birol, directeur exécutif de l’Agence internationale de l’énergie (AIE). ), à l’occasion de la présentation d’un rapport sur le sujet.

Des aides pour réduire l’investissement

Pour encourager ce mouvement, le gouvernement et les localités ont mis en place des aides financières à l’énergie solaire, notamment :

Concrètement, on estime que pour une centrale d’autoconsommation de 3 kWc coûtant entre 6 200 et 8 750 euros, le montant de l’aide s’élèverait à environ 1 1403 euros.

3 Source : Dans Sun We Trust, 3e trimestre 2021.

Comment calculer la puissance en watt d'une batterie ?
A voir aussi :
Un symbole donné peut rapporter des points décimaux. Les ohms sont marqués…

L’autoconsommation solaire : un investissement rentable dans le contexte actuel ?

L’autoconsommation solaire : un investissement rentable dans le contexte actuel ?

L’électricité solaire moins chère que l’électricité du réseau

Pour évaluer la rentabilité de l’autoconsommation solaire, il est intéressant de commencer par comparer le prix du kWh d’électricité solaire et celui du kWh d’électricité du réseau.

Stéphan Vinsonneau, propriétaire de la société Energesia, explique :

« Si on pense à un investissement photovoltaïque dans 20 ans, fabriquer 1 kilowattheure coûte entre 4 et 5 centimes, alors qu’aujourd’hui on l’achète autour de 17-18 centimes. « 

Et avec les annonces sur la hausse des prix de l’électricité (+ 15 % sur les TRV début 2023), l’écart de prix risque de se creuser.

Un investissement presque toujours rentable

Selon les grands acteurs du secteur, il serait plus rentable d’investir dans l’autoconsommation solaire que dans l’immobilier ou l’assurance-vie.

À l’heure actuelle, il est également possible de rentabiliser votre installation plus rapidement que prévu. En effet, il faut aussi considérer :

Prenons l’exemple d’une famille de cinq personnes qui s’est fait installer 16 panneaux solaires par Otavo fin septembre 2019 au prix de 11 300 euros, aides comprises. Elle consomme jusqu’à 30 % de sa production d’électricité et revend le reste à EDF ou à un fournisseur agréé. Son installation en autoconsommation partielle lui a permis d’économiser 300 euros en un an et de revendre 380 euros d’électricité via EDF O.A. Otovo avait tablé sur un retour dans 15 ans, mais compte tenu des annonces liées aux tarifs de l’électricité, le délai devrait être raccourci (cet exemple a été cité par le magazine Challenges en septembre 2022). En attendant, les prix d’achat pourraient également augmenter sous l’effet conjugué de la crise énergétique et de l’inflation.

Même du côté professionnel, la rentabilité ne fait pas de doute. Thierry Dubois, entrepreneur, ne regrette pas sa centrale solaire de 160 m2 sur le toit de son entrepôt :

« Pour un peu plus de 30.000 euros d’installation, le tableau d’amortissement affiche un gain en vingt ans de 90.000 euros, d’abord en autoconsommation puis en revendant l’électricité », expliquait le consommateur sur Europa 1 fin septembre. .

Peu de temps auparavant, la facture mensuelle d’électricité de Thierry Dubois était de 600 euros.

Pour Bertrand Aucordonnier, représentant de l’ADEME Bourgogne-France-Comté, l’autoconsommation solaire peut être très avantageuse :

« Tout dépend de l’utilisation prévue et de la consommation d’énergie. (…) Une personne qui consomme peu dans la journée et en été gagne 5 à 10% dans l’année. Enfin, il reste le cas où il y a peu de consommation et l’utilisation de certains appareils électroménagers est décalée : dans les 6 mois de beau temps il y a une réduction de consommation d’environ 60 %. Et plutôt 40 % en hiver », explique-t-il à France 3 TV.

L’autoconsommation solaire ne peut pas réduire la facture d’électricité à 0 euros, mais elle va plus loin : elle permet de prendre conscience de la consommation et de mieux la contrôler, de réduire sa facture en consommant sa propre production et d’encaisser les bénéfices en revendant le surplus de production .

L’autoconsommation solaire, une alternative à fort potentiel

Alors que l’autoconsommation est en plein essor, elle est aussi au centre de l’attention.

Rappelons que lors du vote de la loi sur l’autoconsommation photovoltaïque en 2017, cette pratique était encore marginale. Elle évolue aujourd’hui fortement, tant sur le plan social que technique. Il pourrait donc devenir encore plus avantageux pour les consommateurs.

Par exemple, les avancées sur les accumulateurs électriques domestiques encore chers et inefficaces pourraient tout changer. Avec de meilleures capacités de stockage, les consommateurs pourraient consommer la quasi-totalité de leur production. Cela réduirait le montant de la facture. Parallèlement, de nombreux chercheurs travaillent à l’optimisation des performances des panneaux solaires. Un autre élément qui pourrait augmenter la rentabilité de l’autoconsommation photovoltaïque.

Sur le plan social, l’autoconsommation collective apparaît comme une voie d’avenir particulièrement intéressante. Il consiste à partager l’électricité produite localement entre plusieurs acteurs regroupés au sein d’une entité juridique organisatrice. Aujourd’hui le système est encore complexe, ce qui limite son développement. Mais nous constatons une croissance importante qui devrait s’accélérer dans les mois à venir.

Le prix d’achat des panneaux solaires photovoltaïques a considérablement baissé ces dernières années. Aujourd’hui, pour une centrale de taille moyenne d’une puissance de 3kWc, il faut entre 9 000 et 15 000 euros.

Quelle surface de panneau solaire pour être autonome ?

Quelle surface de panneau solaire pour être autonome ?
Puissance totale en kWcNombre de panneauxEstimation de la surface nécessaire en m²
3 kWcde 8 à 12De 15 à 25 m²
6 kWc16 à 20De 33 à 47 m²
9 kWc25-30De 50 à 70 m²

Est-il rentable d’installer des panneaux solaires ? Concrètement, un système photovoltaïque : Réduit les factures jusqu’à 50 % ; Soit générer jusqu’à 1 800 € de revenus par an grâce à la vente de votre production ; Et c’est rentable en 8-12 ans où que vous soyez en France.

Quelle puissance panneau solaire pour autoconsommation ?

En général, pour une consommation électrique annuelle inférieure à 11 000 kWh, une installation d’une puissance de 3 kWc est recommandée. Pour une consommation électrique comprise entre 11 000 et 17 000 kWh, une puissance de 6 kWc est généralement plus adaptée.

Quelle puissance pour être autonome en électricité ?

Une consommation totale d’énergie primaire inférieure à 120 kWh par m2 et par an ; Une fréquence de surchauffe interne (température supérieure à 25°C) inférieure à 10% des heures de l’année ; Et un joint qui permet au boîtier de retenir la chaleur dans son enveloppe.

Comment calculer son besoin en autoconsommation ?

Exemple de calcul du taux d’autoconsommation Prenons l’exemple d’une consommation énergétique totale sur une année de 5000 kilowattheures. La consommation d’énergie solaire représente 2500 kilowattheures. Le taux d’autoproduction est de 50%. Dans cet exemple, vous avez divisé votre facture énergétique par 2.

Qui a le droit à la prime Renov 2022 ?

MaPrimeRénov’ : qui peut en bénéficier ? MaPrimeRénov’ est ouvert à tous les propriétaires, quels que soient leurs revenus, qu’ils occupent le logement à rénover ou qu’ils le louent. La maison doit être construite depuis au moins 15 ans ou depuis au moins deux ans en cas de remplacement d’une chaudière au fioul.

Quel revenu fiscal pour la prime Renov 2022 ? Leur revenu fiscal de référence est de 30 000 euros.

Quelle différence entre ma prime Renov et ANAH ?

La prime Rénov (ancien crédit d’impôt CITE et aide ANAH) est une prime octroyée par l’État, tandis que la prime énergie est une aide aux travaux privés, octroyée par les fournisseurs d’énergie via le dispositif des Certificats d’Économies d’Énergie (CEE).

Quels sont les avantages et les inconvénients du photovoltaïque ?

Les panneaux solaires sont généralement garantis 20 ans. L’électricité excédentaire produite en obligation d’achat (OA) d’EDF peut être revendue à un prix d’achat fixe sur 20 ans. Contrairement à d’autres systèmes utilisant des énergies renouvelables, les panneaux photovoltaïques sont parfaitement silencieux.

Quel est le principal inconvénient de l’énergie solaire photovoltaïque ? Le principal inconvénient de l’énergie solaire est le coût élevé des installations. En effet, pour l’achat d’un panneau photovoltaïque d’une puissance de 3 W, il faut prévoir un budget d’environ 13 000 €.

Quels sont les avantages des panneaux solaires photovoltaïques ?

Le panneau solaire photovoltaïque contribue à la réduction des émissions de CO2, à la réduction des rejets polluants et à la préservation des ressources naturelles. Le panneau solaire photovoltaïque contribue à l’évolution de la conscience vers la conservation de la nature.

Quels sont les inconvénients du photovoltaïque ?

Production intermittente, liée à la présence du soleil (absent la nuit). Moins de production en hiver, lorsque la consommation est plus élevée. L’électricité est encore chère, elle a besoin d’aides publiques jusqu’à ce qu’elle devienne une énergie « compétitive ».

Où Est-il interdit d’installer un panneau photovoltaïque ?

sur un site inscrit ou classé en application des articles L341-1 et L 341-2 du code de l’environnement ; au coeur d’un parc national délimité en application de l’article L331-2 du même code ; dans des sites d’intérêt majeur (article L631-1 du code du patrimoine).

Où pouvez-vous installer vous-même les panneaux photovoltaïques ? Vous pouvez l’installer vous-même. Selon votre niveau de bricolage, l’assemblage prend de 10 minutes à quelques heures. Il peut être installé sur un toit, une terrasse, un balcon, un jardin ou même sur une pergola.

Quels sont les inconvénients des panneaux solaires photovoltaïques ?

Inconvénients des panneaux photovoltaïques en 2020 Ils ne peuvent pas équiper toutes les habitations, car ils nécessitent une certaine exposition pour fonctionner pleinement. Leur durée de vie est d’environ 20 ans, mais seulement d’une dizaine d’années pour l’onduleur.

Puis-je installer des panneaux solaires dans mon jardin ?

Vous pouvez entièrement installer des panneaux solaires thermiques ou photovoltaïques dans votre jardin. Il vous permet d’être moins dépendant du réseau public pour vous fournir vous-même en électricité ou en chauffage. Vous pouvez choisir entre la pose au sol ou sur un abri.

Quel autorisations pour mettre des panneaux solaires ?

Si la puissance crête de votre installation est inférieure à 3 kW, vous devez faire une déclaration préalable de travaux. Au-delà de 3 kW, il est nécessaire de demander un permis de construire.

Quel est le prix d’un panneau solaire ?

Selon l’Agence de la transition écologique (ADEME), le prix d’un panneau solaire varie généralement entre 2,7 et 3,7 euros hors taxes le watt crête. Pour l’installation de panneaux solaires de 3 kWc, qui correspondent à un système de taille moyenne, il faut débourser aujourd’hui entre 9 000 € et 12 000 € TTC.

Quel est le prix du m2 de panneaux solaires ? Calcul : entre 200⬠et 300â¬/m² pour un panneau solaire photovoltaïque ; entre 200⬠et 600â¬/m² pour un panneau solaire thermique ; entre 700⬠et 1000â¬/m² pour un panneau solaire hybride.

Quelle différence entre un panneau solaire et un panneau photovoltaïque ?

Un panneau solaire convertit l’énergie solaire en chaleur. Il est utilisé pour l’eau chaude sanitaire et pour certains cas de chauffage domestique. Un panneau photovoltaïque convertit la lumière du soleil en électricité.

Quelle quantité de panneau solaire pour une maison ?

Une maison standard peut recevoir en moyenne 12 panneaux, couvrant une superficie de 19 à 20 m². Pour éviter d’acheter plus de panneaux que nécessaire, sachez qu’il vous faudra environ 16 panneaux pour produire un module photovoltaïque de 280 Wc, et ce, dans des conditions idéales.

Quel prix pour 8 panneaux solaires ?

& # xd83d; & # xdcb6; Combien coûte une installation photovoltaïque ? Le prix d’une installation de panneaux solaires photovoltaïques réalisée par une société du RGE est compris entre 1 470 € et 2 100 € le kilowatt crête. Un système de 3 kWc (ou 8 panneaux solaires) coûte donc 6 300 €.