Météo: comment Biden résiste aux sirènes de l’industrie pétrolière

On imagine aisément le traumatisme, au pays de la voiture de la reine. Outre-Atlantique, l’essence Gallone (3.785 litres) a atteint ces dernières semaines la barre historique des 5 dollars en moyenne à la pompe (l’équivalent de 1,20 euro le litre) ces dernières semaines après la hausse mondiale des prix bruts du pétrole. . Un prix pour les consommateurs européens qui fait encore rêver, mais qui aux Etats-Unis a remis le sujet de l’énergie au centre du débat politique. Sans surprise, la guerre a uni républicains et démocrates autour du nécessaire maintien de l’indépendance énergétique, bien appréhendée et désormais clé de voûte de la sécurité nationale.

Démontrer un soutien bipartisan aux récentes décisions gouvernementales d’utiliser les réserves stratégiques de pétrole, mais aussi aux autorisations de relancer l’exploitation du pétrole et du gaz naturel sur les terres publiques. Question de souveraineté, donc, mais aussi d’opportunisme économique. Pour relancer les exportations de pétrole et de gaz vers une Europe très exigeante, le président Biden n’a pas hésité à demander aux « pétroliers » de réduire leur production. L’homme qui a remis les États-Unis dans l’Accord de Paris aurait donc son plan climat sur l’autel du slogan cher aux Républicains « Drill, baby, drill ! » sacrifié! (Vir, Schatz, vir!) ? Aucun signe ne pointe dans cette direction.

Décarbonation et indépendance stratégique

Décarbonation et indépendance stratégique

Dans les domaines spécifiques à la transition énergétique, les accords bipartites signés ces derniers mois visent à sécuriser les chaînes d’approvisionnement nécessaires à la production d’énergie et aux infrastructures critiques. Cette nouvelle inquiétude renforce l’ambition du virage industriel du « Buy American Act », révisé en septembre 2021. A voir aussi : IRVE : accélérer et faciliter le déploiement des bornes de recharge. Joe Biden s’est également tenu derrière le « Defense Production Act » pour justifier la reprise des investissements miniers. On attend désormais les métaux critiques, les équipements indispensables à la production d’énergies renouvelables – panneaux solaires notamment – et d’autres éléments indispensables à la transition énergétique comme les semi-conducteurs pour véhicules électriques d’origine américaine.

Offre limitée. 2 mois pour 1 € sans engagement

Les dangers d’une dépendance excessive à l’égard de ressources naturelles laborieuses ont été soulignés, ce qui a renforcé l’argument en faveur de l’importance d’une transition urgente vers des ressources énergétiques renouvelables et décentralisées. La distribution de financements massifs enregistrés dans Infrastructure Investment & amp; La loi sur l’emploi de novembre 2021 (550 milliards de dollars sur cinq ans) a commencé pour des projets d’énergies renouvelables et de micro-réseaux, pour l’utilisation de bornes de recharge électrique, afin d’améliorer la gestion du réseau électrique. Cela contribuera à réduire la demande en ressources fossiles. Et pour la décarbonisation de l’industrie lourde, la loi prévoit que les projets de captage, d’utilisation et de stockage du carbone reçoivent 8 milliards de dollars supplémentaires, entre autres, pour l’industrialisation des procédés permettant d’obtenir des émissions directes de CO2 dans l’air.

Government born : une continuité avec des "surprises", selon la presse
Ceci pourrez vous intéresser :
PARIS : « Continuité », « impression de déjà vu », absence de risque, la presse…

La transparence sur les émissions

La transparence sur les émissions

Un autre projet très récent illustre le volontariat toujours fort de l’administration et les questions climatiques. Le 21 mars, la Securities and Exchange Commission a proposé [ndlr : Agence fédérale américaine de régulation et de surveillance des marchés financiers] des règles pour renforcer la transparence des données environnementales. Dans l’hypothèse actuelle, la réglementation obligerait les entreprises cotées aux États-Unis à déclarer les émissions de gaz à effet de serre directement liées à leurs activités et liées à leur consommation d’énergie, qu’elle soit électrique, chaude ou froide (Scope 1 et 2). Elle obligerait également les grandes entreprises à calculer entre 2023 et 2026 les émissions indirectes en amont et en aval de leur production de biens et services (Scope 3) et à les rendre progressivement disponibles entre 2023 et 2026. Voir l’article : Combien coûte la recharge d’une Tesla Model 3 à domicile ?. Cette proposition, qui va dans le bon sens, envoie un message très fort aux entreprises. Elle suscite déjà pas mal de débats, sa finalisation est attendue pour novembre 2022.

La crise énergétique n’a pas réussi à stopper la transition que souhaitait Joe Biden aux Etats-Unis. Jusqu’à maintenant. Les élections partielles auront lieu le 8 novembre. Le locataire de la Maison Blanche jouera gros à cette occasion, le Sénat pouvant basculer avec un seul siège supplémentaire du côté républicain. Une victoire du parti Grand Al et la coexistence réduiraient la voie à une politique environnementale volontariste face à la hausse actuelle des prix des hydrocarbures. Les chances seraient très minces, les accords entre deux parties dans ce domaine se comptent encore sur les doigts d’une main.

Le préfet de Seine-Maritime autorise le stockage des déchets du Grand Paris près de Rouen
Voir l’article :
A Bardouville, dans la commune de Rouen (Seine-Maritime), des habitants se mobilisent…

Opinions

Opinions

Conersol : un allié solide dans la conservation de l'énergie
A voir aussi :
COMPAGNIE. Avec 15 ans d’expérience au compteur, Conersol dispose d’une gamme de…

Quel est le premier producteur de gaz naturel en 2021 ?

Quel est le premier producteur de gaz naturel en 2021 ?

Quels pays ont les plus grandes quantités prouvées de gaz ? Le pays avec les plus grandes réserves est sans surprise à la disposition de la Russie avec 37,4 billions de m3 disponibles. Lire aussi : Quelle est la solution pour recharger une voiture électrique à l’énergie solaire ?. La fédération est suivie par l’Iran et ses 32 100 milliards de m3 au Qatar (24 700 milliards de m3).

À quel pays la France fournira-t-elle du gaz en 2021 ? Norvège : Le gaz naturel consommé en France provient de gisements en Norvège. La production norvégienne représente à elle seule 40,6 % de l’approvisionnement français.

Quel est le premier fournisseur de gaz naturel en France ?

Engie est le fournisseur historique et toujours le leader du marché. Elle propose des tarifs réglementés de gaz et diverses offres de marché à des prix fixes et révisables à la baisse (garantie énergie gaz).

Quel pays est le premier producteur de gaz naturel ?

Rang 1 : la Russie La Russie représente à elle seule 20 % de la production mondiale de gaz naturel et est également le premier exportateur. Plus de 94 % de la production russe de gaz naturel est contrôlée par Gazprom, une société russe.

Quel est le pays le plus producteur de gaz ?

Le premier pays producteur de gaz est les États-Unis, qui libèrent près de 20 % de la production totale de gaz. Elle est suivie de près par la Russie (environ 18 %).

Où y A-t-il du pétrole ?

Où y A-t-il du pétrole ?

Le Venezuela, l’Arabie Saoudite, le Canada, l’Iran et l’Irak ou la Russie sont parmi les pays ayant les plus grandes réserves de pétrole.

La France a-t-elle du pétrole ? Les premiers gisements de pétrole français ont été découverts en 1949 près de la ville de Lacq dans les Pyrénées-Atlantiques. En 1954, c’est dans les Landes, près de Parentis, qu’un autre dépôt commence à être exploité. Enfin, le Bassin parisien a été exploité même après la découverte de gisements en 1958.

Est-ce qu’il y a du pétrole en Afghanistan ?

L’Afghanistan, l’un des pays les plus pauvres du monde, a estimé ses ressources pétrolières et minérales souterraines à un billion de dollars, a déclaré aujourd’hui son président Hamid Karzaï.

Où y A-t-il du pétrole en France ?

Soixante-quatre dépôts pétroliers et gaziers sont actuellement en activité. Sa superficie totale est d’environ 4 000 km2, principalement dans le bassin aquitain et le bassin parisien.

Qui a plus de pétrole dans le monde ?

1. États-Unis. Le plus grand pays producteur de pétrole du pays est les États-Unis, avec une production quotidienne d’environ 11 millions de barils, soit environ 20 % de la production mondiale totale.

Quel pays aura le plus de pétrole en 2021 ? Les États-Unis ont devancé la Russie et l’Arabie saoudite, grâce à leur production d’hydrocarbures non conventionnels (gaz de schiste).

Qui produit le plus de pétrole au monde ?

Les États-Unis et la Russie sont de loin les plus grands producteurs avec une production représentant 40 % de la production mondiale. En termes de consommation, comme pour le pétrole, les USA et l’Europe sont les plus gros consommateurs.

Quelle pays a le plus de pétrole ?

TerreRéserves en fûts
1Vénézuela (plus d’informations)299 953 000 000
2Arabie Saoudite (plus d’infos)266 578 000 000
3Iran (plus d’infos)157 530 000 000
4Irak (plus d’infos)143 059 000 000

Quand le pétrole sera épuisé ?

Le pic pétrolier est le moment où la production de pétrole atteint son maximum avant de décliner progressivement et durablement. Pour de nombreux experts, le pic pétrolier approche : 2025 pour certains, 2030 ou 2035 pour d’autres. Le pic pétrolier ne manquera pas d’avoir des conséquences sur le prix du pétrole.

Où se fournit la France en pétrole ?

Origine20162020 (en %)
URSS / ex-URSS17.026.2
de cette Russie5.88.7
Moyen-orient14.015.5
dont Arabie Saoudite8.311.8

Où la France s’approvisionne-t-elle en pétrole ? le Kazakhstan (13,9 % des importations françaises de brut en 2019), qui était le premier fournisseur de pétrole de la France en 2018 ; Russie (12,7%) ; Nigéria (12,2%); Algérie (11,7%).

Quel pays fournit le pétrole ?

Les États-Unis sont le plus grand producteur de pétrole au monde, produisant 11,5 millions de barils par jour. Mais ils sont aussi parmi les premiers consommateurs. Contrairement à d’autres pays producteurs de pétrole, comme l’Arabie saoudite, les réserves américaines d’or noir sont beaucoup plus petites.

Qui fournit le pétrole en Europe ?

La suprématie du Moyen-Orient et de la Russie dans l’approvisionnement de l’Europe. Le Moyen-Orient joue un rôle clé dans les questions pétrolières et gazières européennes. Cette région concentre 63% des réserves mondiales de pétrole et 35% des réserves de gaz.

Quelle est l’avenir pétrolier le plus probable pour notre génération ?

Pour éviter une baisse de la production mondiale de pétrole d’ici 2025, l’Agence internationale de l’énergie (AIE) a annoncé que l’extraction d’huile de schiste devrait être multipliée par 2 ou 3.

Quel avenir pour le pétrole ? « La demande d’énergie et de pétrole devrait baisser de manière significative en 2021, après une forte baisse en 2020, et une nouvelle expansion est attendue à long terme », a déclaré le secrétaire général du cartel, Mohammed Barkindo, dans un communiqué portant ce rapport à 2045.

Quel avenir pour le prix du pétrole ?

Rien de vraiment surprenant à cela: de nombreux analystes ont prédit (prévision presque consensuelle) que les prix atteindraient 100 dollars au premier semestre 2022 en raison de tensions géopolitiques, d’une croissance lente de l’offre de pétrole et d’une attente d’une demande plus forte que …

Quand le pétrole sera épuisé ?

Le pic pétrolier est le moment où la production de pétrole atteint son maximum avant de décliner progressivement et durablement. Pour de nombreux experts, le pic pétrolier approche : 2025 pour certains, 2030 ou 2035 pour d’autres. Le pic pétrolier ne manquera pas d’avoir des conséquences sur le prix du pétrole.

Quelle est l’importance du pétrole dans le monde ?

Le pétrole, à quoi bon ? Le pétrole est devenu la première source d’énergie au monde depuis les années 1950. Il couvre plus de 30% des besoins énergétiques. C’est la principale matière première utilisée pour les carburants dans les transports (voitures, camions, avions).