L’incendie loin d’être maîtrisé en Gironde, plus de 10 000 déplacés et 6 200 hectares brûlés, Borne est attendu sur les lieux jeudi… L’essentiel de l’actualité de ce 10 août

Les incendies de Gironde, la recrudescence de la canicule en France… L’actualité canicule au fil de la journée.

Un avion de lutte contre les incendies pulvérise des aérosols anti-incendie sur les arbres lors d’un incendie de forêt près de Belin-Beliet, en Gironde, dans le sud-ouest de la France. (Philip Lopez/AFP)

Par LIBERATION, AFP, Eva Fonteneau, correspondante à Bordeaux, Juliette Delage, Ludovic Séré, Arthur Quentin, Frédéric Autran et Jérôme Lefilliâtre

Le redémarrage de l’incendie en Gironde, l’incendie du Maine-et-Loire, le pic de la canicule : mercredi est le jour de tous les dangers.

Maine-et-Loire : l’incendie est résolu, 1 400 hectares en fumée. Les incendies en Anjou ont été maîtrisés, a-t-on appris cet après-midi. Au final, plus de 1400 hectares ont été détruits, plus de 170 pompiers ont été mobilisés toute la nuit autour du périmètre. Plusieurs autres incendies se sont déclarés aujourd’hui dans le Maine-et-Loi.

Incendie en Lozère et en Aveyron : accusé de « destruction involontaire ». Un homme impliqué dans l’incendie de lundi qui a détruit 700 hectares à la limite de la Lozère et de l’Aveyron a été mis en examen pour « destruction par incendie involontaire » et placé sous contrôle judiciaire, a indiqué mercredi le parquet à Mendeko. Cet homme a été présenté à la gendarmerie mercredi matin, après audition, il a été déféré devant un juge d’instruction, qui l’a inculpé de « destruction intentionnelle de bois, de forêt ou de terrain pouvant causer des dommages irréversibles à l’environnement en violation d’un devoir de sécurité ou de prudence ». « , a déclaré Du Magali, substitut du procureur général d’Espaze Mende, a été libéré et placé sous contrôle judiciaire, a indiqué le magistrat, soulignant qu’il favorisait la présomption d’innocence.

Gironde : l’incendie loin d’être maîtrisé a jusqu’à présent brûlé 6 200 hectares. Selon le décompte effectué par la préfecture de Nouvelle-Aquitaine en fin d’après-midi, l’incendie qui s’est déclaré mardi en Gironde a brûlé jusqu’à présent 6.200 hectares. Ce mercredi, le feu a été relativement contenu après une nuit où il s’est propagé à une vitesse inattendue, détruisant 5.000 hectares en quelques heures. Mais il est loin d’être maîtrisé, étant particulièrement imprévisible. 900 pompiers ont été mobilisés et trois communes ont été évacuées, soit un total de 10 000 personnes. Belin-Beliete est particulièrement menacé. Les autorités, inquiètes, se demandent si elles pourront protéger les maisons.

Elisabeth Borne a annoncé qu’elle se rendrait demain en Gironde. La Première ministre Élisabeth Borne a annoncé via Twitter qu’elle se rendrait jeudi en Gironde, en compagnie de Gérald Darmanin. « Dans plusieurs zones, nos sapeurs-pompiers sont confrontés à des incendies particulièrement violents », a-t-il déclaré sur le réseau social. « La mobilisation des services gouvernementaux et de l’Etat, ainsi que des élus locaux, des bénévoles et des habitants, est écrasante », a-t-il encore écrit.

Sur plusieurs fronts, nos sapeurs-pompiers font face à des incendies particulièrement violents.

Je serai demain en Gironde avec @GDarmanine. La mobilisation des services de l’Etat et de l’Etat, en lien avec les élus locaux, les bénévoles et les habitants, est totale.

Les feux de Gironde et du Jura vus du ciel.

🔥 L’incendie en cours en #Gironde est bien visible sur les images satellites d’aujourd’hui. Son panache s’étend vers la Méditerranée et l’Atlantique. Hormis les nuages ​​dans le relief sud, le soleil domine, avec + 38 °C au sud-ouest.🛰️NOAA-20 pic.twitter.com/WaXQL76sFA

Gironda : « Maintenant, nous nous attendons à de fortes pluies et à une baisse des températures. » Situé à 45 km au sud de Bordeaux, le domaine d’Hostens, classé Espace Naturel Sensible et site Natura 2000, a quant à lui « brûlé aux trois quarts ». « Voir ce patrimoine réduit en cendres est choquant quand on connaît la richesse de sa faune et de sa flore. Maintenant, nous espérons de la pluie et une baisse des températures. Le feu ne peut pas être éteint, alors que les conditions météorologiques agissent contre nous », a déclaré le président du département, Jean-Luc Gleyze, et a rappelé que le département « a besoin de moyens aériens préventifs pour arrêter les incendies qui se déclarent. En fait, il faut qu’il y ait suffisamment d’équipements en amont ».

La commune de Belin-Beliet est en danger. Du côté de Belin-Beliet, où le feu se rapproche dangereusement, la ligne de feu est longue de 3 kilomètres, selon Jean-Luc Gleyze, président du département, lié au SDIS 33. « Ce sont des pompiers pour sauver des maisons. tentent de réduire cette arête mais la pression inattendue des vents rend leur travail difficile. Les prochains jours seront difficiles à cause de la température. »

Gironde : elle s’est propagée deux à trois fois plus vite qu’en juillet. Il aura fallu trois jours mi-juillet pour que 6.000 hectares de pinèdes soient engloutis par les flammes en Gironde. Cette nuit-là, tout s’est passé en quelques heures. Sans doute, selon le président du département Jean-Luc Gleyze, la vitesse des vents. « Au début, la vitesse d’expansion était d’environ 2 km/h à Landiras. Là, on était plutôt autour de 6 à 7 km/h. Le feu a également touché une zone où le massif forestier était dense, il a donc pu circuler rapidement. D’autres conditions météorologiques ont aggravé l’évolution de ce feu ultra-virulent : taux d’humidité très bas, températures caniculaires, vents tournants et un élément nouveau : « l’assèchement avancé d’une partie de la végétation qui augmente en trois semaines ».

Une centaine d’hectares de forêt et de garrigue ont été incendiés dans le Jura. Plusieurs incendies ont détruit mercredi près de 110 hectares de végétation jurassienne située au niveau « de crise » de sécheresse depuis le 1er août, une trentaine d’habitants d’un village qui a dû être évacué, a annoncé la préfecture dans un communiqué. Dans le secteur de la commune de Vescles, 70 hectares de garrigue et de forêt étaient déjà en milieu d’après-midi. Le feu « se poursuit vers le nord, répandant de terribles fumées dans la vallée », a indiqué la préfecture dans un communiqué. « Cent hectares sont menacés », mais « le feu est situé dans une zone facilement accessible et ne menace pas une zone résidentielle », a-t-il ajouté, précisant que les routes des deux départements ont été « coupées » pour « faciliter la l’intervention de ». pompiers » et que « des coupures d’électricité peuvent également survenir dans le secteur ».

Dans la forêt rurale, les « feux de zombies » font réapparaître des murs de feu. Depuis fin juillet, les feux de tourbe, appelés aussi « feux de zombies », n’ont cessé de se propager dans les profondeurs de la forêt de Landeta. Avec les intempéries, les feux « hors sol » sont à l’origine de la repousse. Lisez notre article.

Belin-Béliet, une ville complètement évacuée. Après l’évacuation de 2.000 habitants de Belin-Béliet en Gironde ce mercredi, il ne reste de cette petite commune que l’image d’une cité désertée, menacée par la reprise des incendies. En raison du vent, des panaches de fumée se déplacent vers la ville. 700 pompiers sont toujours mobilisés sur et autour de la place pour tenter d’empêcher les incendies de détruire les maisons, pourtant vides.

La commune de Belin-Beliet est touchée par de terribles incendies, 2 500 personnes sont évacuées.

Un avion de lutte contre les incendies pulvérise des aérosols anti-incendie sur les arbres lors d’un incendie de forêt près de Belin-Beliet, en Gironde, dans le sud-ouest de la France. (Philip Lopez/AFP)

Les flammes montent à travers les arbres dans un feu de forêt près de Belin-Beliet. (Philip Lopez/AFP)

Des flammes brûlent des arbres dans un feu de forêt près de Belin-Beliet en Gironde. (Philip Lopez/AFP)

A la mairie des Clefs Val d’Anjou, sur la commune de Baugé-en-Anjou, la solidarité est en jeu. Les habitants et les commerçants locaux ont apporté des sandwichs, des boissons, des fruits, des pâtisseries et même des glaces artisanales pour les pompiers, dont le poste de commandement se trouve sur le parking. Ce mercredi, en fin d’après-midi, l’incendie qui s’est déclaré lundi dans la forêt de Pugle est contenu mais pas résolu. 34 degrés à l’ombre et un vent soutenu, il faut quand même faire attention. Plus de 600 sapeurs-pompiers sont mobilisés, dont plus des deux tiers viennent d’autres départements. « Mardi soir, c’était vraiment spectaculaire. Le ciel était rouge, nous étions sûrs que les maisons évacuées avaient brûlé. J’avais vraiment peur, j’ai fait mon sac en me disant que ce serait bientôt mon tour », raconte Dany, une sexagénaire bénévole. Au final, il n’a pas eu à évacuer, et les pompiers ont réussi jusqu’à présent à sauver toutes les habitations menacées. Seulement parfois. « A certains endroits, la ligne de feu s’est arrêtée à quelques mètres des habitations », indique Florence Dabin, présidente du Conseil du département du Maine-et-Loire, qui a effectué lundi un relevé aérien de la zone par hélicoptère.

La fumée des incendies de Gironde vue par Sentinel-3, une suite de satellites d’observation de la Terre de l’Agence spatiale européenne.

Canicule : 18 départements en vigilance orange, annonce Météo-France. Le troisième épisode de la canicule estivale se poursuit en France métropolitaine, avec le Morbihan et le Finistère en veille caniculaire orange, et le nombre de départements est passé à 18, principalement dans l’Ouest, avant le pic attendu en fin de semaine, a-t-il annoncé. . Mercredi Météo-France. Le niveau d’alerte orange canicule indique aux citoyens d’être « extrêmement attentifs » à la chaleur intense de jour comme de nuit, ce qui présente des risques pour la santé.

Gironde : désormais près de 8 000 personnes ont été évacuées selon la préfecture. L’évacuation de la commune de Beliet (environ 2.500 personnes) est en cours selon la préfecture. Cela porte le nombre de personnes évacuées dans la région à près de 8 000.

Face à la multiplication des incendies, Darmanin appelle à la « libération des sapeurs-pompiers volontaires ». Le ministre de l’Intérieur a également évoqué les ouvriers mobilisés sur le front des incendies dans toute la France. Depuis l’Aveyron, il appelle les employeurs des sapeurs-pompiers volontaires à laisser leurs casernes s’unir pour lutter contre la multiplication des incendies. « Heureusement, il y a beaucoup de pompiers volontaires. Nous travaillons à améliorer ce volontariat. Mais surtout, aujourd’hui, on voit bien que la majorité des sapeurs-pompiers travaillent », assure mercredi Gérald Darmanin. « Tous les employeurs doivent prendre des mesures pour libérer les volontaires pour entrer dans leur caserne. C’est un acte d’humanité », a-t-il déclaré.

Ardèche : Après l’incendie, le train touristique du Mastrou est suspendu. La circulation du train touristique de l’Ardèche, aussi appelé Mastrou, est suspendue jusqu’au 16 août, mardi, prévient le Dauphiné Libéré. La société qui exploite le train en Ardèche du Nord a annoncé ce mercredi 10 août : « Nous avons le regret de vous informer que suite aux conditions météorologiques, les services de la préfecture ont décidé de suspendre temporairement les trains au départ de la gare de Tournon-Saint-Jean mardi, 16 août inclus

Le portail de la station Biganos-Facture fait office de four. 39º au mercure. Essayant d’échapper à la chaleur étouffante, Edmond se pose à l’ombre et contemple l’énorme nuage de fumée visible au sud. « C’est triste de voir ça. Mais que pouvons-nous y faire ? Il devait pleuvoir, mais nous n’avions pas eu une goutte depuis deux mois. C’est sec », déplore le vieil homme qui dit n’avoir jamais rien vu de tel en 40 étés passés sur le bassin d’Arcachon. Un TER rural arrive. Choc thermique au départ de Charline et Fanny. Ces deux touristes ont entamé lundi une virée à vélo depuis Arcachon. Mais ce matin alors qu’ils étaient près de Biscarrosse, ils ont dû rebrousser chemin à cause du feu d’Hostens qui se déplaçait vers le sud. Enfin, ils n’iront pas à Hendaye autant qu’ils le voudront, mais à Lacanau, plus au nord et à l’abri du feu.

Gérald Darmanin affirme que la reprise des incendies en Gironde pourrait être « due à des incendiaires ». A Mostuéjouls, en Aveyron, l’un des départements encore touchés par l’incendie, Gérald Darmanin a fait le point sur la situation en France ce mercredi soir. « Dans le même temps, il y a huit grands incendies sur le territoire national », a annoncé le ministre de l’Intérieur. « Tout nous montre que nous aurons encore beaucoup de difficultés dans les semaines à venir. » Concernant les incendies en Gironde, « nous soupçonnons fortement que le feu qui repart a une origine incendiaire », a ajouté le ministre. Selon lui, il y a environ 200 incendies par jour, dont 9 sur 10 sont d’origine humaine.

Les réfugiés de Gironde déclarent : « Ça fait un mois. » A Salles, ville de 7 000 habitants, le dojo sert de salle de réception. De longues tables blanches occupent désormais toute la place de cette salle réservée aux arts martiaux. Au déjeuner, pâté, salade piémontaise, taboulé, fournis par la mairie. « En général, tout se passe plutôt bien », reconnaît Christian Fostitchenko, 61 ans, qui habite Saint-Magnes. C’est la deuxième fois que le sexagénaire et son amie Monique sont contraints de quitter leur domicile. « Pour la première fois, en juillet, nous avons été évacués pendant huit jours. Ça fait un mois », raconte l’homme, en référence à cet incendie qui s’est déclaré il y a presque un mois, « cette fois, on a eu terriblement peur. Le feu était à moins de 100 mètres de la maison. » Le couple a emballé ses affaires « nos médicaments, mais j’ai laissé l’appareil je dors la nuit à cause de mon apnée du sommeil… » grommela l’homme. Monique Seguin, 67 ans, est inquiète. « Mes trois chats, mon lapin, mes poules sont toujours là », dit-elle, « je veux rentrer à la maison ».

Risque « très grave » d’incendies de forêt dans la région d’Istres, Pays de la Loire et Moselle et Meurthe-et-Moselle.

Bulletin #EFFIS du 10 août

Risque d’incendie de forêt « très extrême » de Cavaillon à Istres en région Pays de la Loire Moselle & Meurthe et Moselle

Risque « extrême » pour le littoral méditerranée centre et ouest et une large zone de Bordeaux à l’Alsace pic.twitter.com/3p76UlRhnS

« A la moindre fumée, on s’inquiète, on est aux aguets ». Julie, 52 ans, habite Cazaux, un quartier de La Teste-de-Buch en Gironde, touché par les incendies de juillet. La zone a ensuite été évacuée. Témoignage « En fait, ça n’a jamais été fini. On voit les pompiers à l’œuvre tous les jours à Cazaux, depuis les évacuations », a-t-il expliqué à Libération. « A l’entrée du village vous vous rendez compte que le feu n’est pas complètement éteint. Et si on pouvait rentrer chez soi, certains matins, on se lève et ça sent la fumée. Cette fois, il se dit « chanceux » : « le feu s’est arrêté à un kilomètre » de sa maison. Le documentariste s’est « réfugié » dans son bateau et témoigne de la « vue à 360 degrés » offerte depuis le bassin. « A la moindre fumée, on s’inquiète, on est en alerte », a-t-il admis. « A Cazaux, les gens n’en peuvent plus. Ils sont hyper stressés. C’est vraiment un endroit où les gens vivent, il n’y a pratiquement pas de résidences secondaires. Ils ne sont pas en vacances.

Alors que les flammes approchent d’Hostens, certains habitants peinent à sortir de chez eux. A Hostens, commune de 1.500 habitants du sud de la Gironde, à la frontière des Landes, le feu se rapproche dangereusement de deux lotissements à proximité de la route D110, selon le maire, Jean-Louis Dartiailh. Les riverains ont été évacués la veille, mais toujours, comme le dit l’élu, « ses réticences sont restées en place. Nous avons envoyé la gendarmerie pour voir ce qui pouvait être fait. » Des bulldozers ont été déployés pour tenter de bloquer l’avancée du feu, mais le maire s’inquiète : « Le feu est à une centaine de mètres. Les arbres sont avec les maisons et le premier lotissement, où il y a des logements sociaux, toutes les maisons sont en bois. Dans la deuxième partie, un peu plus loin, il y a une trentaine de maisons fixes ». Le feu s’est également rapproché de la base nautique de la commune, mais la municipalité, en lien avec les pompiers, estime que le feu y est pour l’instant contenu.

Christophe Béchu était attendu en Anjou. L’incendie de Beaulieu-sur-Layon a été maîtrisé par les pompiers. A Baugé-en-Anjou, 1 240 hectares de forêt ont brûlé. Selon le SDIS 49, 377 pompiers de 15 départements différents, 130 véhicules et 2 avions bombardiers d’eau combattent les flammes. 22 points sensibles sont protégés, 70 personnes ont été évacuées et un pompier a été légèrement blessé. Le ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires Christophe Béchu est attendu ce mercredi dans le Maine et Loire.

🚨 // #interventionencours | Clefs Val d’Anjou – @baugeenanjou Point de situation à 7h00, feu qui fait rage non maîtrisé 1️⃣2️⃣4️⃣0️⃣ hectares en fumée 3️⃣7️⃣7️⃣ SP en action pour lutter contre les flammes 2️⃣2️⃣ points sensibles protégés

Le feu se trouve à seulement 5 km de la frontière entre l’Italie et la France. Pour le moment, les flammes sont limitées à cinq kilomètres de la frontière française et les pompiers et le Canadair italien sont mobilisés à hauteur de Vintimille. Les pompiers français ne sont pas impliqués pour le moment, mais ils contrôlent la frontière. Si les flammes atteignaient notre territoire, elles s’enflammeraient automatiquement.

A Romeyer, le feu est difficile à maîtriser car il est difficile à pénétrer. Les sapeurs-pompiers travaillent d’arrache-pied, appuyés par les bulldozers de la société civile et les agents de l’Office national des forêts (ONF). 286 hectares ont brûlé et l’incendie n’est pas résolu. 320 sapeurs-pompiers y ont été mobilisés et l’hélicoptère d’eau est en opération.

En Aveyron, le feu n’est toujours pas maîtrisé. Christine Bedel, maire de Mostuéjouls. « Le feu n’est toujours pas maîtrisé ni résolu. Il y a 450 pompiers dans la ville. Ils font un travail exceptionnel. Les voisins sont sortis prudemment. Le feu est au-dessus de la ville », a-t-il expliqué sur Sud Radio, ajoutant que 2 000 personnes ont été évacuées, dont des habitants de la commune, mais aussi des touristes de campings et d’hébergements à proximité. Plus de 700 hectares ont été brûlés. « C’est la désolation. Aujourd’hui il fera chaud, il y aura du vent, ce n’est pas bon signe », a déclaré l’édile.

Plus de 1 000 sapeurs-pompiers ont été mobilisés en Gironde et Lande. Dans un message publié sur son compte Twitter, le ministre de l’Intérieur a expliqué qu’aujourd’hui plus de 1 000 pompiers, 9 avions et 2 hélicoptères combattent l’incendie. Plus de 6 000 hectares sont partis en fumée.

Face aux incendies qui se sont déclenchés violemment en Gironde et dans les Landes, qui ont brûlé plus de 6 000 hectares, j’ai décidé de renforcer les moyens mobilisés : plus de 1 000 pompiers, 9 avions et 2 hydravions combattent l’incendie. https://t.co/mresa1iTH7

En France, une minute de silence en l’honneur de Pascal Allaire. L’hommage au commandant Pascal Allaire s’est tenu mercredi matin dans de nombreuses casernes, préfectures et mairies. Pompier volontaire du SDIS de Loire-Atlantique, il est mort le 5 août lors d’une opération de lutte contre un incendie rural. Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin sera présent. Les funérailles auront lieu à 15h00 en l’église Saint-Lyphard.

🚒 Les agents des services de l’État rendent hommage au Commandant Pascal ALLAIRE, sapeur-pompier volontaire affecté au centre d’incendie et de secours de Saint Lyphard, décédé le 5 août alors qu’il intervenait sur un incendie dans sa commune.

📷sdis 29 pic.twitter.com/iOwdZ7gV2o

J’ai également été horrifié d’apprendre hier soir >6000ha de fumée dans l’#incendie de #Gironde Hostens & Saint-Magne : progression rapide et mauvaises conditions météorologiques (#canicule, vent, <30% hum).En bleu, les incendies de juillet. Rouge, août. pic.twitter.com/4YEfh9pWUN

Trois centres d’hébergement ont été ouverts en Gironde. Depuis que l’immense incendie de Landiras qui a atteint les Landes dans la nuit a repris, environ 6 000 personnes ont déjà été évacuées. En Gironde, selon la préfecture, trois centres d’urgence ont été ouverts. Les personnes ne pouvant être entre amis ou en famille sont les bienvenues : Salles (mairie), Le Barp (salle de sport) et Saint-Symphorien (salle de sport communautaire).

Image du Sdis de Gironde montrant l’étendue de l’incendie près de la commune de Saint-Magne mardi soir. (polycopié/AFP)

PC Security déménage en Gironde. Le PC de sécurité installé au Jardin d’enfants de Landiras – poste de commandement des opérations menées sur le territoire – est en cours de préparation pour être remis pour être installé sur la commune d’Hostens en début d’après-midi, a précisé le porte-parole girondin. pompiers

Dans la Drôme, 286 hectares ont brûlé, le feu s’est déclaré. Le département de la Drôme est également touché par les incendies. Environ 320 pompiers ont été mobilisés dans la nuit de mardi à mercredi, tentant de ralentir la progression des incendies qui se sont déclarés dans le Diois, près de Romeyer. Mercredi matin, le bilan était de 280 hectares brûlés. Le contrôle du feu est difficile car il est difficile à pénétrer. Les sapeurs-pompiers travaillent d’arrache-pied, appuyés par les bulldozers de la société civile et les agents de l’Office national des forêts (ONF). « Nous avons ouvert le feu avec les sapeurs-pompiers et les agents de l’ONF pour être au plus près et pouvoir mener des opérations contre les incendies, ou des opérations d’extinction à l’eau en faisant de longues implantations », a précisé le colonel Alain Pradon. il dirige les opérations, au micro de France Bleu Drôme Ardèche.

Au moins deux pompiers ont été blessés dans la Lande. Au moins deux pompiers ont été blessés dans l’exercice de leurs fonctions dans la Lande, a indiqué la préfecture. Le premier a été « légèrement » blessé dans un incident avec un camion. Le second a été brûlé au mollet et transporté au Centre Hospitalier de Mont-de-Marsan. Un troisième, également de Meurthe-et-Moselle, a été légèrement blessé mais cette fois en Gironde.

Gérald Darmanin dans le mouvement aveyronnais en faveur des sapeurs-pompiers. Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin sera ce soir en Aveyron pour assister les pompiers. Un incendie – qui a cessé de progresser sans contrôle – a détruit 700 hectares de plantes. Environ 3 000 campeurs et habitants des communes de Mostuéjouls et de Rivière-sur-Tarn ont été évacués par précaution.

« Le premier objectif de ce combat est de sauver des vies humaines », a déclaré Martin Guespereau, préfet délégué à la défense et à la sécurité de la Gironde. De nouvelles évacuations préventives peuvent être réalisées dans un contexte très difficile pour les secours. « Le temps est très mauvais », a-t-il ajouté, précisant que les militaires venaient d’être appelés en renfort.

Fermeture de l’autoroute A63 dans les deux sens. Face aux incendies et à cette « journée très dangereuse », la préfecture d’Aquitaine-Nouvelle-Gironde a annoncé qu’elle fermerait l’autoroute A63 « dans les deux sens », précisant que « deux tracés » seront annoncés ultérieurement. La fumée des incendies « crée des problèmes de visibilité », a déterminé la préfecture. Aujourd’hui, plus de 6 000 personnes ont été évacuées. La situation est « très difficile », puisque ces personnes « ont déjà été évacuées en juillet », a indiqué Martin Guespereau, préfet de la défense et de la sécurité de la zone sud-ouest, dans la même conférence de presse.

Il fait du sauvetage à Landiras. Entre 450 et 500 sapeurs-pompiers – venus de la Gironde mais aussi des renforts extérieurs – luttent contre l’incendie qui ravage les pinèdes des Landes depuis hier soir, a annoncé mercredi matin le Service d’Incendie et de Secours du Département de la Gironde lors d’une point de scène. Le secteur de Saint-Magne, petite commune de Gironde, Parc Naturel Régional des Terres de Gascogne est particulièrement touché. Des moyens aériens ont été engagés, et ils « viendront bientôt »: deux Canadairs, un avion bombardier d’eau (Dash) et trois hélicoptères.

Vue de l’incendie du 9 août au 10 août mercredi soir autour de la commune de Landiras (Gironde). Photo Sdis 33. (SDIS 33)

La forêt à la campagne a encore affronté les flammes cette nuit.

Renouvellement de la canicule française. La canicule a regagné du terrain dans le sud-ouest mercredi avec des températures maximales attendues pour atteindre 40°C, mais devrait se terminer dimanche avec des orages à travers la France. « Le 3e épisode de la canicule de l’été 2022, qui a débuté le 31 juillet au niveau national, et qui a principalement touché ces derniers jours les régions méditerranéennes, s’étend jusqu’au sud-ouest de la côte atlantique à partir de ce milieu de semaine. » a prévenu Météo-France dans un bulletin du mardi soir.

Plus de 1 200 hectares brûlés dans le Maine-et-Loire. L’incendie qui ravage la forêt du Maine-et-Loire depuis lundi a détruit plus de 1.200 hectares et les près de 400 sapeurs-pompiers mobilisés « ne maîtrisent toujours pas l’incendie », a indiqué le CODIS du département. L’incendie s’est déclaré lundi dans le secteur de la commune de Baugé-en-Anjou, un secteur assez particulier, car c’est une zone d’exclusion : cela signifie que ni la population ni les secours ne peuvent entrer, car il y a un dépôt de munitions. Seconde Guerre mondiale », a expliqué Codis. Les sauveteurs craignent que la chaleur du jour et les « vents qui se renforcent » ne rendent encore plus difficile la maîtrise des flammes.

Les incendies reprennent en Gironde : 6 000 hectares brûlés, des milliers évacués. Les incendies qui se sont déclarés près de Landiras (Gironde), où il y avait eu un énorme incendie en juillet, ont détruit 6.000 hectares de pins depuis mardi après-midi, et des milliers de personnes ont été évacuées. « Le feu est très virulent et s’est propagé au département de Landeta. Les communes des secteurs d’Hostens, Saint-Magne et Belin-Béliet ont été évacuées », soit environ 3.800 personnes, selon un communiqué de la préfecture de Gironde. Ces communes sont situées au cœur de la forêt des Landes de Gascogne. L’incendie a détruit 16 maisons dans différents quartiers de la commune de Belin-Béliet, où se déroule l’opération d’évacuation d’environ 2 000 personnes. Selon la préfecture, il n’y a pas de blessé à déplorer.

Quelle est la température maximale du feu ?

Quelle est la température maximale du feu ?

Pour cela, une quantité suffisante d’oxygène est nécessaire. A près de 300 °C, la combustion atteint son maximum. Ceci pourrez vous intéresser : Direct. Une enquête ouverte pour « délit de destruction volontaire par le feu » en Bretagne. La réaction se poursuit avec un grésillement et un pop alors que des poches de chaleur sont libérées. À ce stade, les flammes peuvent atteindre une température de 1 100 °C.

Quel est le feu le plus chaud ? Plus la température est élevée, plus la couleur de la flamme est froide. Nous avons des flammes blanches (comme le magnésium), les plus chaudes, puis bleues (comme le gaz), enfin jaunes et rouges, les plus froides.

Quelle est la température du feu bleu ?

La couleur bleue du culot vient du fait que cette partie de la flamme est mieux oxygénée, car elle est en contact direct avec l’air frais et n’est pas « contaminée » par les produits de combustion. Sur le même sujet : « Est-ce que ce trou est profond ? Les amis de Delphine Jubillar ont peut-être touché quelque chose. La température y est d’environ 1 200 degrés.

Quel est le plus chaud braisé ou flamme ?

Les braises émettent une chaleur plus uniforme et constante que les flammes d’un feu. Ils sont souvent utilisés en cuisine pour trois raisons différentes : Leur combustion ne dégage que (ou presque) du CO2. Voir l’article : Test du Roborock S7 MaxV Ultra : notre test complet. Les fumées sont quasiment non toxiques, ce n’est pas le cas de la combustion primaire.

Meta Home dans la Silicon Valley prévoit de décarboner 95% des bâtiments | Nouvelles en
A voir aussi :
Un panneau numérique géant est visible sur le campus du siège social…

Comment se protéger en cas d’incendie ?

Comment se protéger en cas d'incendie ?

Sortez au plus vite et fermez portes et fenêtres pour éviter les courants d’air qui propageraient le feu derrière. Si vous êtes dans un immeuble, ne prenez pas l’ascenseur. Si le compteur électrique ou le robinet de gaz est accessible en toute sécurité, coupez le courant ou fermez le robinet de gaz du logement.

Quels sont les moyens pour lutter contre les incendies ? Matériel mobile d’extinction d’incendie : extincteurs et couvertures anti-feu

  • Comme nous venons de le voir, le rôle joué par les extincteurs portatifs et mobiles comme secourisme d’urgence dans la lutte contre les incendies est important. …
  • Extincteur à eau avec additif AFFF (Floating Film Forming Agent)

Comment faire pour eviter les feux de forêt ?

La prévention des incendies doit également se faire tout au long de l’année, notamment : Dégagez votre jardin : un terrain déblayé permet au feu de passer sans trop de dégâts et facilite le travail des sapeurs-pompiers.

Changement climatique: quatre marqueurs clés ont battu des records en 2021, prévient l'ONU
A voir aussi :
L’ONU vient de sonner non pas une, pas deux ou trois, mais…

Quel arbre ne brûle pas ?

Quel arbre ne brûle pas ?

Les cactus et les agaves, gonflés d’eau et de glace, sont tous propices à la création de ceintures de sécurité pour retarder la propagation du feu. En Méditerranée, on préfère l’olivier, le chêne-liège, l’amandier ou la farine.

Quels types de feux de forêt brûlent la cime des arbres ? feux de cime : brûler la cime des arbres et former une couronne de feu. Ils libèrent généralement une grande quantité d’énergie et le taux d’expansion est très élevé. Ils sont encore plus intenses et difficiles à contrôler lorsque le vent est fort et que le carburant est sec.

Pourquoi les vignes ne prennent pas feu ?

Il est peu probable que les vignes vertes en croissance prennent feu. Les effets du feu ne montrent que les feuilles flétries, incapables de nourrir les grappes de raisin. Les vins issus de ces vignes exposées développent des notes de plastique brûlé, de viande fumée, de cendre.

Quel est le synonyme du mot incendie ?

Quel est le synonyme du mot incendie ?

Synonyme : embrasement, conflit, convulsion, crise, explosion, explosion, sédition. – Littérature : embrasement.

Que signifie un incendie ? 1. Un grand incendie qui cause de gros dégâts en se propageant : Feux de forêt. 2.

Quel est l’origine du mot incendie ?

Du latin incendium (feu, feu, conflagration).

Quel est le synonyme de en feu ?

1. celui qui fume est brûlant.

Quelle est la différence entre le feu et l’incendie ?

Le feu est un feu incontrôlé, ni dans le temps ni dans l’espace. Le feu se caractérise par le fait qu’il peut se propager rapidement et causer généralement de gros dégâts. Ses effets sont dévastateurs tant sur le milieu dans lequel il évolue que sur les êtres vivants qu’il rencontre.

Quel est l’origine du mot incendie ?

Quel est l'origine du mot incendie ?

Du latin incendium (feu, feu, conflagration).

Quel est le plus grand incendie de l’histoire ? L’incendie d’août 1949 est surnommé « l’incendie du siècle », notamment parce qu’il est le plus meurtrier du XXe siècle : 82 personnes sont mortes, dont les sauveteurs, dans son incendie et près de 40 000 hectares ont été détruits.

Quel est le synonyme du mot incendie ?

Synonyme : embrasement, conflit, convulsion, crise, explosion, explosion, sédition. â Littérature : incendie.

Quelle est la différence entre feu et incendie ?

Un incendie est un incendie qui se développe sans contrôle dans le temps et dans l’espace. Un boisseau d’eau suffit à éteindre un feu sec (feu de matériaux solides comme le bois, le papier, le tissu) dans la première minute après la naissance.

Quel est le genre du mot incendie ?

Issu d’un mot latin neutre, « feu » a été immédiatement masculin en français, malgré la tentation du féminin, compte tenu de la voyelle finale.