Législature 2022. Blanquer saupoudré de chantilly : Les deux profs au tribunal en juillet

Abonnez-vous au journal papier?

& # xD;

Profitez des avantages inclus dans votre abonnement en activant votre compteâ & # x20AC; & # x2122;

Le Progrès, en tant que responsable de traitement, collecte des informations dans ce formulaire qui sont enregistrées dans un fichier informatisé par son Service Relation Client, dans le but d’assurer la création et la gestion de votre compte, ainsi que des abonnements et autres services souscrits. Si vous avez donné votre consentement, ces données pourront également être utilisées pour l’envoi de newsletters et/ou d’offres promotionnelles de Le Progrès, de ses affiliés et/ou de ses partenaires commerciaux. Vous pouvez exercer de manière permanente vos droits d’accès, de rectification, de suppression, de limitation, d’opposition, de retrait de votre consentement et/ou toute question relative au traitement de vos données personnelles en contactant lprventesweb@leprogres.fr ou consulter les liens suivants : Protection des données, Conditions d’utilisation du site et Contact. Le Délégué à la Protection des Données Personnelles (dpo@ebra.fr) est en copie de toute demande relative à vos informations personnelles.

Êtes-vous déjà inscrit? Entrer

L’ancien ministre de l’Éducation nationale a été agressé ce samedi matin dans un marché de Montargis, dans le Loiret. Il a été visé par un jet de chantilly alors qu’il faisait campagne pour les législatives. Deux enseignants ont été arrêtés. Ils comparaîtront devant le tribunal le 4 juillet.

& # xD;

Sa – & # xD ;

& # xD;

04 juin 2022 à 10:49 & # xD;

& # xD;

| mise à jour le 04 juin 2022 à 22h49 & # xD ;

– Temps de lecture : & # xD ;

Gardes à vue levées

Gardes à vue levées

& # xD;

Jean-Michel Blanquer, l’ancien ministre de l’Education nationale, a été agressé samedi matin pour le crash de 11h30. Sur le même sujet : La conduite électrique moins chère ne sera bientôt plus qu’un (bon) souvenir.. lors d’un déplacement au marché de Montargis, dans le Loiret, alors qu’il était en campagne pour les législatives.

L’ancien ministre de l’Éducation nationale a été aspergé de crème fouettée et insulté par deux professeurs de collège, âgés de 51 et 57 ans. Cependant, il n’a pas été blessé.

Dans une vidéo mise en ligne sur les réseaux sociaux, on voit deux hommes s’approcher de l’ancien ministre de l’Éducation nationale dans une rue de Montargis, et lui asperger le visage de mousse blanche.

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les cookies et autres traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », des cookies et autres traceurs seront déposés et vous pourrez en voir le contenu (plus d’informations).

En cliquant sur « J’accepte tous les cookies », vous autorisez le dépôt de cookies et autres traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous avez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment en consultant notre politique de protection des données. & # xD;

Gérer mes optionsâ & # x20AC; & # x2122;

Les deux auteurs présumés ont été interpellés et placés en garde à vue dans le cadre d’un procès pour « violences volontaires en réunion ». Ils sont inconnus de la police. Domiciliés dans l’agglomération de Montargo, ils ont expliqué vouloir protester contre la candidature de Jean-Michel Blanquer.

Leur garde à vue a été levée dans la soirée, a annoncé le procureur de Montargis. Les deux hommes comparaîtront devant le tribunal le 4 juillet pour une audience sur un précédent aveu de culpabilité, ou plaider coupable. Ils risquent une peine de trois ans de prison.

Jean-Michel Blanquer a porté plainte.

Une campagne électorale est un moment de joie démocratique par l’échange

L’ancien ministre s’est exprimé après l’attaque sur son compte Twitter : « Une campagne électorale est un moment de joie démocratique par l’échange. Ça va bien ici Montargis rencontrer les citoyens. Je viens d’être agressé par deux individus qui veulent casser ça. Ne l’acceptons pas. Vive le calme, vive le respect, vive la démocratie. »

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les cookies et autres traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », des cookies et autres traceurs seront déposés et vous pourrez en voir le contenu (plus d’informations).

En cliquant sur « J’accepte tous les cookies », vous autorisez le dépôt de cookies et autres traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous avez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment en consultant notre politique de protection des données. & # xD;

Gérer mes optionsâ & # x20AC; & # x2122;

Le maire de Montargis a également réagi sur Facebook : « Une agression inacceptable commise par deux individus qui viennent de goudronner le candidat « En Marche ». Les deux individus ont été transportés au commissariat de Montargis. La démocratie doit être respectée. »

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les cookies et autres traceurs.

Combien coûte la recharge d'une Tesla Model Y à domicile ?
Sur le même sujet :
Le réseau de bornes de recharge publiques ne cesse de s’étendre. Il…