Entreprises, centres commerciaux, bornes de recharge d’hôtels

Mobility Village en région parisienne a installé une borne EVBox. © EVBox

Les rues, les parkings et les autoroutes sont déjà équipés de bornes de recharge, mais de nombreuses entreprises et commerces ont également décidé d’installer des bornes de recharge dans leurs parkings pour leur flotte électrique, leur personnel, mais aussi pour leurs clients. Des bornes de recharge « normales » ainsi qu’un nombre croissant de bornes de recharge rapide qui permettent aux utilisateurs lors de courts arrêts en magasin de recharger leurs batteries.

Enedis, qui connecte les bornes de recharge pour véhicules électriques dans les domaines public et privé, annonce que la France vient de dépasser le million de bornes de recharge connectées au réseau d’ici juillet 2022. Sans surprise, plus de 50% sont installés chez les particuliers, plus de 40% dans les entreprises pour leurs flottes électriques et leurs personnels ; 6% est accessible au public. Ce dernier chiffre (66 960 au 31 juillet 2022, selon l’Avere-France) peut sembler faible, mais il a augmenté de près de 50 % sur l’année écoulée et ce nombre d’IRVE devrait continuer à augmenter en vue. annoncé par le secteur commercial.

C’est ce que souligne Caroline Gattino, directrice de la mobilité électrique chez Schneider Electric : « A mesure que les véhicules électriques s’imposeront sur le marché automobile, les bâtiments supporteront une plus grande charge. Lorsqu’ils deviendront le mode de transport dominant, les gens n’arrêteront pas de recharger leurs véhicules. , mais ils le feront là où ils s’arrêtent. Nous rechargerons à la maison, ainsi que dans des destinations telles que les bureaux, les magasins, les restaurants, les parkings, les écoles, les hôpitaux, les cinémas, etc. »

Des équipements également prévus par la législation LOM (loi orientation mobilité) depuis mars 2021.

Quelles sont les obligations de l’entreprise concernant la recharge des véhicules électriques ?

Les obligations réglementaires LOM vont du pré-équipement des parkings à l’équipement avec des bornes de remplissage minimum des places de parking fermées ou non fermées en fonction de la capacité de ces places de parking, du type de construction et de la date du permis de construire. Le pré-équipement du site facilitera l’installation ultérieure des terminaux (câbles, chemins de câbles, conduit, etc.) et fournira la puissance nécessaire à cette installation.

A compter du 1er janvier 2025, cette loi prévoit également l’obligation d’équiper une place d’une borne pour 20 places de stationnement. Les nouveaux bâtiments non résidentiels de plus de 10 places de stationnement doivent être équipés de 20 % de l’espace total.

Pour couvrir les frais d’acquisition et d’installation de leurs bornes, les entreprises telles que les copropriétés, les parkings privés ou les équipements de la voirie peuvent bénéficier de l’aide du programme ADVENIR.

Programme ADVENIR reconduit jusqu’à fin 2025 avec de nouveaux objectifs

Le programme créé en 2016 et piloté par l’Avere-France pour soutenir l’installation de bornes de recharge pour véhicules électriques a été actualisé à fin 2025 avec de nouveaux objectifs et un nouveau barème d’aide à l’achat et à l’installation de bornes dans les espaces publics et privés . Dans le cadre de cette mise à jour, le programme ADVENIR dispose d’un budget supplémentaire de 200 millions d’euros pour contribuer au financement de 65 000 points de ravitaillement d’ici 2025, dont 22 500 points ouverts au public et 20 000 en habitat collectif, un secteur encore sous-équipé pour le ravitaillement à domicile. .

Le programme prévoit également un nouveau volet d’action pour le développement de l’IRVE dans les entreprises du secteur des services automobiles (contrôles techniques, ateliers, concessionnaires, revendeurs de pièces détachées). A l’instar de Norauto, qui doit installer des bornes de recharge rapide de 150 kW sur 135 sites d’ici fin 2022, en faisant appel à trois prestataires : R3 (filiale du groupe DBT), Izivia (groupe EDF) et SMEG.

R3-DBT a installé la première des 43 stations du site Norauto de Faches-Thumesnil près de Lille : 3 bornes ultra rapides de 150 kW qui lui permettent de retrouver une autonomie allant jusqu’à 300 km en 20 minutes, selon DBT.

Dans le sud de la France, la SMEG a été sélectionnée pour équiper 120 bornes de recharge. « Pour ce projet, nous avons choisi le Troniq Modular d’EVBox en raison de sa modularité, qui lui permet de s’adapter à l’utilisation et de faciliter la maintenance, mais aussi parce que la chaîne de production est à Bordeaux, avec un support technique garanti de temps en temps avec des personnes qualifiées et disponibles équipes », a déclaré Thomas Vanquaethem, directeur de la mobilité électrique, SMEG.

La borne EVBox que Mobility Village en Île-de-France a sélectionnée pour sa borne de recharge est équipée de 14 bornes de recharge. Cet espace de 7 000 m2 répond aux besoins des professionnels (taxi, VTC, véhicules utilitaires et particuliers) qui utilisent l’énergie électrique.

Développement d’installations dans les bâtiments tertiaires et tertiaires

Les entreprises sont de plus en plus attentives aux demandes de leurs salariés de pouvoir recharger leurs véhicules électriques sur leur lieu de travail et également de s’équiper de bornes pour leurs flottes de véhicules électriques. D’autres entreprises du secteur commercial font de même pour leurs clients ou visiteurs. Ce sont des supermarchés et des centres commerciaux, des hôtels, des cinémas et des centres de loisirs, des restaurants…

Pour les propriétaires et exploitants de ces activités, il est possible de fidéliser la clientèle, mais aussi d’attirer de nouveaux publics en proposant ces nouveaux services tout en agissant en faveur de la transition écologique.

Les utilisateurs de véhicules électriques tiendront de plus en plus compte de la disponibilité et de la facilité d’utilisation des bornes de recharge lorsqu’ils choisiront un centre commercial, avec une recharge en 30 minutes à 1 heure pendant leur trajet d’achat, ou des hôtels pour recharger la nuit. Le prix de la charge et la facilité de paiement peuvent aussi être un argument, certaines entreprises allant jusqu’à rendre cette charge gratuite, le terminal étant un « produit d’appel ».

Vaste réseau de supermarchés, centres commerciaux et hôtels

Tous les grands distributeurs ont d’importants plans de mise en œuvre en cours.

Carrefour, après avoir annoncé l’installation de 2 000 points de charge par étapes d’ici 2023 pour l’ensemble de ses hypermarchés, ajoutera 3 000 points de charge supplémentaires dans ses supermarchés à partir du second semestre 2022. Ces chargeurs seront alimentés par une énergie 100 % verte. Ces bornes seront construites et exploitées par Allego et Driveco et proposeront des offres allant de 22 kW pour une recharge pratique à 50-300 kW pour une recharge rapide.

Leclerc, qui exploite plus de 800 bornes d’ici début 2022, prévoit d’en avoir installé 5 000 d’ici fin 2022 et 10 000 d’ici 2025. Les installations prévues se retrouveront dans toutes les enseignes de distribution : Super U, Aldi, Auchan Casino ou Colruyt.

Des distributeurs spéciaux s’équipent également. Ainsi, le centre du parc Jardiland souhaite installer 300 bornes de recharge d’ici fin 2024, d’une puissance de 150-300 kW. Cette installation sera confiée au fournisseur et installateur de la borne Electra. Pour Aurélien de Meaux, PDG d’Electra, «  ce nouvel accord avec Jardiland doit permettre à Electra de s’implanter davantage dans le domaine commercial des grandes entreprises  ». Electra a également récemment ouvert sa 10ème borne de recharge ultra-rapide sur le parking Décathlon face au Mont-Blanc à Passy en Haute-Savoie.

La distribution de produits électriques, qui propose de nombreux modèles de bornes de recharge pour électriciens et installateurs, est également équipée. Sonepar, leader mondial de la distribution d’électricité, a conclu un partenariat stratégique en France avec ChargePoint pour déployer plus de 1 400 bornes de recharge sur son réseau. Jérôme Malassigne, Président de Sonepar France et de Sonepar International Services, a déclaré : « En donnant accès à plus de 1 400 bornes de recharge pour véhicules électriques, Sonepar propose des services innovants à ses 100 000 clients et 5 000 collaborateurs. Le réseau Sonepar France représente une belle opportunité de faire un contribution significative à la réalisation des ambitions de la France en matière de bornes de recharge électrique. Ce service continu 24h/24 et 7j/7 réduira significativement les émissions de carbone. »

Les hôtels s’équipent pour leurs clients, mais aussi pour les particuliers en déplacement (taxi, VTC, flotte professionnelle). Le groupe AccorInvest a sélectionné Electra pour équiper 68 sites de bornes de recharge rapide et ultra-rapide de 22 kW (150-300 kW), principalement en zone urbaine. Electra, responsable de l’installation et de l’exploitation, fournira des équipements et des services adaptés aux besoins spécifiques de chaque marque (F1, IBIS, Mercure, Novotel, etc.). Et comme le précise Aurélien de Meaux, « Electra met à la disposition des électromobilistes une solution de recharge ultra-rapide innovante qui leur permet de bénéficier d’une expérience fluide et fiable (itinéraire vers la borne de recharge la plus proche la mieux adaptée à leur véhicule, réservation de bornes à distance, recharge du véhicule puissance et paiements) grâce à la simple utilisation de l’application Electra, carte de recharge ou carte bancaire. Le tout à un prix compétitif de 0,44 €/kWh TTC ».

Mais il peut aussi s’agir d’une modernisation de la flotte du terminal. Ainsi, l’hôtel Le Régina à Hardelot sur la Côte d’Opale a confié à la société Time2plug la rénovation de l’installation de la borne dans le parking, une borne qui ne donne plus satisfaction. Comme le dit douard Héripret, co-fondateur et responsable marketing et commercial de Time2plug, société qui propose des solutions de recharge complètes et sur-mesure pour répondre aux besoins des particuliers et des entreprises, « cette modernisation des bornes de recharge s’est concrétisée par l’installation de 3 bornes Schneider Electric EVlink Pro .22 kW AC Cette borne, étanche pour installation en bord de mer, offre des services de communication MID RFID idéaux pour les environnements de surveillance.Le lecteur de carte RFID permet également de gérer les accès et de différencier les recharges des employés ou des clients.Le fonctionnement de la borne 3 22 kW est possible grâce à la gestion En effet, afin de ne pas forcer les hôtels à modifier leurs abonnements, nous avons mis en place une gestion dynamique grâce au Schneider Electric Expense Management System (LMS) Le LMS permet de récupérer toutes les informations de consommation et l’historique de rechargement des factures. »

De nouveaux terminaux et de nouveaux services pour accélérer ce développement

L’attention des constructeurs, installateurs et exploitants est de plus en plus portée sur la fiabilité (encore trop de réclamations d’utilisateurs pour bornes en panne), la facilité d’utilisation et d’exploitation (identification, paiements simples et sécurisés, gestion de l’énergie).

Eaton a présenté sa nouvelle gamme Green Motion DC22 et DC44/66 au salon Flotauto à Paris en juin 2022. Ce modèle DC s’alimente directement à partir de la batterie. Un avantage, selon Christophe Bourgueil, responsable du développement des solutions de transition énergétique et de stockage de l’énergie chez Eaton-France : « Recharger les véhicules électriques à partir de bornes AC signifie que la conversion d’énergie pour recharger les batteries en courant continu s’effectue à l’intérieur du véhicule, grâce au chargeur intégré. . D’une puissance généralement limitée entre 7 et 11 kW, ce chargeur intégré limite la puissance de recharge de la batterie. La charge en courant continu permet une charge plus rapide. En effet, la conversion d’énergie se fait directement aux bornes, donc la puissance indiquée par la borne DC est entièrement disponible pour la charge directe de la batterie en courant continu.Par exemple, la borne DC22 permet une recharge beaucoup plus rapide que la borne AC 22kW sans modifier la taille de l’installation en amont.En effet, la vitesse de charge AC est finalement limitée à la puissance du chargeur embarqué, généralement environ 7 kW pour les véhicules électriques, lorsque la charge en courant continu le permet possible d’éliminer cet obstacle en chargeant 2 à 3 fois plus vite pendant 22 minutes. kW de bornes CC. Les bornes DC44kW ou DC66kW permettent une charge plus rapide.

D’une profondeur de 26 cm, cette borne offre un très faible encombrement facilitant son installation, sans encombrer l’espace de circulation. Ils permettent une identification et un paiement sécurisés avec un badge RFID ou via une application mobile tierce (EMSP). Équipé d’un écran tactile couleur de 10 pouces, ce kiosque est ergonomique et simple d’utilisation.

Cette série de bornes DC, avec des modules de 22 kW à 66 kW, offre des performances de charge rapide élevées, tout en limitant l’impact sur les installations en amont (TGBT, abonnement, point de livraison, gain de réseau), ou pour offrir des bornes de recharge à plusieurs vitesses simultanées pour une même infrastructure. l’électricité, par rapport aux bornes ultrarapides (de 75 kW à 350 kW)  ».

Hager, pour sa nouvelle gamme Witty (4-22 kW), a intégré la norme ISO 15-118 (Plug and Charge) basée sur le protocole de communication OCPP pour faciliter et automatiser les stratégies de charge. Ce protocole standard enrichit et simplifie grandement les échanges entre véhicules électriques et bornes et devrait être développé, les constructeurs automobiles adoptant progressivement ce standard. Pour Camille Delefortrie, chef de produit borne de recharge chez Hager-France, « cette norme ISO 15-118 permet une communication bidirectionnelle pour la gestion de l’énergie entre la voiture et la borne. Cela facilite la recharge, automatise les stratégies de charge, dispose de statistiques de charge pouvoir et, pour la surveillance, avoir accès à tous les événements avec des journaux d’événements ».

Schneider Electric lance l’EVlink Pro AC, une borne de recharge nouvelle génération. Cette nouvelle solution optimise la consommation d’énergie tout en maximisant le temps disponible et l’efficacité. La borne dispose d’une connectivité avancée et renforcée (recharge intelligente, application mobile pour la mise en service, télésurveillance), flexible, modulable, évolutive avec une conception et une installation personnalisables (sol ou mur). Ces bornes utilisent EcoStruxure EV Charging Expert, un système de gestion de charge sur site qui distribue dynamiquement la puissance disponible en temps réel dans le bâtiment pour recharger les VE, en évitant les heures de pointe et en intégrant les énergies renouvelables. Grâce aux abonnements, il donne également accès à des services d’analyse avancés. Labellisé Green Premium, ce terminal est issu d’une génération de produits réparables.

ABB vient d’ouvrir le plus grand site de production de chargeurs rapides DC à Valdarno, en Italie. Dans cette nouvelle usine de 16 000 m2, ABB fabriquera une gamme complète de chargeurs CC pour la mobilité électrique d’ABB. Gammes de 50 kW à 360 kW avec la dernière borne haute puissance Terra 360 qui assure une charge complète en moins de 15 minutes et est capable de recharger simultanément 4 véhicules, particuliers ou utilitaires. Cette usine aura une capacité de production de 10 000 chargeurs DC par an.

Des services pour accompagner les clients de l’étude à l’exploitation et à la maintenance

Le parcours peut être complexe pour une entreprise ou un commerce, de la décision d’installer une borne dans un parking à l’installation, l’exploitation et la maintenance. L’entreprise propose d’accompagner ses clients dans ce long parcours technique et financier. C’est le cas de Beev, entreprise née en 2019, spécialiste des véhicules électriques et de leur écosystème, qui accompagne les entreprises et les particuliers dans leur transition vers l’électricité (sélection et achat de véhicules, installation d’infrastructures de recharge, obtention de subventions…).

Quel est l’entretien d’une voiture électrique ?

Quel est l'entretien d'une voiture électrique ?

Comme l’explique Solal Botbol, ​​PDG et co-fondateur de Beev : « Beev propose la solution de recharge la plus adaptée à chaque entreprise. Nos solutions clés en main comprennent : l’équipement des parkings (étude des locaux existants, mise en place d’un plan de déploiement progressif ponctuellement, installation, pose, surveillance et entretien des trottoirs), équipements pour les habitations des employés, et possibilité de recharger en itinérance. Voir l’article : En route vers l’autonomie énergétique à Intersolar 2022. Adaptées à tous les commerces, nos offres sont disponibles à l’achat et à la location au comptant avec ou sans option d’achat.

Nous sommes le seul installateur du marché à proposer cette solution unique, labellisée Greentech Innovation ».

  • La recharge rapide se développe et pas seulement sur l’autoroute
  • Les installations avec un mélange de bornes de recharge CA normales de 7 à 22 kW et de bornes de recharge CC rapides de 50 à 350 kW sont de plus en plus courantes. Selon l’étude EVBox 2022 EV Adoption Market Research menée en collaboration avec Ipsos, la recharge rapide est un moteur clé de l’adoption des VE car « l’un des principaux obstacles à l’adoption est la perception que la recharge des véhicules électriques prend trop de temps. Les chargeurs rapides sont la solution pour ce problème ».
  • Christophe Bourgueil rappelle les avantages de la recharge DC par rapport à la recharge AC : « Les avantages de la recharge DC sont largement ressentis par les utilisateurs ayant des besoins de haute disponibilité pour leur flotte de VE. D’où la tendance chez ces utilisateurs à installer plusieurs bornes DC en plus des bornes AC. La borne de recharge DC22kW peut également être installée facilement en remplacement de la borne de recharge 22 kW AC sans redimensionner l’infrastructure amont, tout en offrant une recharge 2 à 3 fois plus rapide pour les véhicules équipés de chargeurs classiques 7 ou 11. kW. »
  • Pour Solal Botbol, ​​cela dépend du type de projet et des objectifs de l’entreprise : « Les entreprises qui souhaitent proposer des services supplémentaires moyennant un coût ont intérêt à installer des bornes accélérées (DC 30 kW, 50 kW, 60 kW). que les terminaux rapides, il offre un meilleur retour sur investissement, car même s’il est préféré par les utilisateurs, il est encore trop rare sur le réseau national. »

Quelle est la durée de vie d’une voiture électrique ?

La plupart des bornes de recharge pour véhicules électriques ou hybrides sont situées dans des stationnements publics. A voir aussi : Enedis teste la recharge automobile du futur, à Nantes. Que ce soit à l’extérieur ou dans le parking souterrain ouvert au public, la borne de recharge est accessible à tous, et entièrement gratuite.

Quel est le coût d’entretien d’une voiture électrique ?

À quelle fréquence une voiture électrique doit-elle être entretenue ? Il est recommandé de faire entretenir une voiture électrique tous les 30 000 kilomètres, contre 15 000 kilomètres en moyenne pour les voitures à essence et 20 000 kilomètres pour les diesel. Sur le même sujet : L’Ukraine obtient le statut de candidat à l’UE : « Un signal très fort contre la Russie », selon Macron.

Quels sont les entretiens à faire sur une voiture électrique ?

Quels sont les inconvénients des voitures électriques ? Inconvénients des voitures électriques

Transition énergétique : un Québec qui stocke l'énergie
Voir l’article :
Lorsque Marc-André Forget a décidé de se lancer en affaires il y…

Comment rembourser l’énergie des collaborateurs ?

Comment rembourser l'énergie des collaborateurs ?

Tout n’est pas Nickel dans la batterie. La production de batteries pour voitures électriques pose un problème environnemental et social majeur. …

La charge reste un problème. …

Puis-je recharger ma voiture au travail ?

Temps de charge et disponibilité des bornes. …

Quelles sont les obligations des entreprises pour la recharge des véhicules électriques ?

C’est cher à l’achat.

Comment facturer recharge voiture électrique ?

Sachez que l’état ne dépend pas de la distance parcourue mais du nombre de cycles de charge et de décharge. Vous pouvez compter entre 1000 et 1500 recharges avant de voir l’autonomie totale fondre. Avec une moyenne comprise entre 15 000 et 30 000 km par an, votre batterie durera dix ans.

Environnement : comment les pouvoirs publics peuvent agir contre la forte chaleur
Voir l’article :
« Tous les Français » sont exhortés à ne pas « abuser de la climatisation »…

Quel abonnement pour une borne de recharge ?

Quel abonnement pour une borne de recharge ?

Après les premières années, les voitures électriques devraient coûter environ 800 euros d’entretien par an. Cela représente un coût moindre qu’une voiture thermique, qui dépassera les 1 000 euros par an.

Les moteurs électriques nécessitent un entretien beaucoup plus simple que les moteurs à combustion. Non soumis au frottement mécanique et à l’échange de flux de liquide et de gaz, ne nécessite pas de lubrification ni d’échappement. Et parce qu’il ne nécessite pas de vidange d’huile, de changement de filtre ou de remplacement de vidange.

1 milliard $ pour une usine de composants de batteries à Shawinigan
Lire aussi :
Réseau Allégé Québec investira 1 milliard de dollars à Shawinigan au cours…

Qui paye les bornes de recharge ?

Qui paye les bornes de recharge ?

Dans ce cas, le remboursement se fait par notes de frais. Pour cela, les salariés doivent pouvoir justifier de la consommation réelle associée à la recharge, via des sous-compteurs spécifiques par exemple, ou certains abonnements de recharge (copropriété, borne sur voirie…).

Quel pourcentage d’individus remplissent leur véhicule à domicile ? En 2020, les propriétaires de véhicules électriques rechargent majoritairement leur voiture à domicile ; 54 % dans les immeubles (7 points par rapport à 2019) et 89 % dans les maisons individuelles.

Comment fonctionnent les bornes de recharge publique ?

Contrairement aux habitants d’un immeuble à logements, les salariés d’une entreprise n’ont pas droit à une prise de courant leur permettant de recharger leur véhicule électrique au travail.

Quelles sont les obligations des entreprises pour la recharge des véhicules électriques ?

La loi stipule que les entreprises doivent doter leurs parkings de « circuits électriques spécifiques permettant la recharge des véhicules électriques ou hybrides rechargeables »(1)(3).

Qui finance les bornes de recharge ?

Un avantage appréciable pour de nombreux Français, car, comme le détaille 01.Net, les prix du kWh varient entre 0,39 euros pour les bornes plafonnées à 50 kW, et 0,69 euros pour les bornes plus traditionnelles de 350 kW. Mais ce prix est le prix sans abonnement. La plupart bénéficient de tarifs plus avantageux.

Comment EDF détecte les fraudes ?

Comment EDF détecte les fraudes ?

Pass IZIVIA Permet de recharger dans plus de 100 000 bornes de recharge à travers l’Europe. Il est idéal pour faire le plein en cours de route lors d’un voyage par exemple. De plus, cette carte de recharge pour voiture électrique est associée à une application mobile.

.

Comment trafiquer son compteur EDF ?

La consommation est facturée à chacun utilisant un sous-compteur. L’opérateur supporte le coût des travaux et devient propriétaire de l’infrastructure. Les copropriétaires qui souhaitent être propriétaires du terminal paient un abonnement mensuel. Les copropriétaires paient les extensions de réseau réalisées par Enedis.

Comment savoir si son compteur EDF est pirate ?

Comment payer une borne de recharge ? Comme pour le plein de carburant, vous pouvez payer la recharge avec votre carte bancaire. Le terminal de paiement électronique dans la borne permet de payer sans contact et même avec son smartphone chez certains opérateurs comme Total ou Ionity.

Est-ce que EDF fait du Porte-à-porte ?

Pour que la borne fonctionne, vous pouvez utiliser un badge, qui s’achète auprès d’un opérateur de mobilité. Ce badge permet d’ouvrir la trappe de la borne de recharge et de démarrer la recharge. Il existe aujourd’hui plusieurs dizaines d’opérateurs de mobilité, chacun avec ses propres tarifs, services et réseaux.