En route vers l’autonomie énergétique à Intersolar 2022

Panneaux photovoltaïques, onduleur, stockage d’électricité, pompe à chaleur, stockage thermique en ballon, automatisme pour tout gérer, sont les ingrédients de base de l’autonomie énergétique.

Lorsque SolarEdge annonce qu’il vendra ses propres pompes à chaleur à partir de 2023, nous pensons que quelque chose a changé. Puis Senec annonce sa collaboration avec Wolf pour les pompes à chaleur domestiques, tandis que Fronius s’associe à Bosch et Viessmann fournit ses propres panneaux PV, stockage d’électricité, ballon d’eau chaude, pompes à chaleur et automatismes, …

Il est clair que toutes ces marques visent, au minimum, à maximiser l’autoconsommation d’énergie photovoltaïque produite sur site dans les résidences et petits tertiaires pour couvrir au moins 70% des besoins énergétiques annuels et, au maximum, assurer près de l’autonomie énergétique.

Étendre l’offre au-delà du stockage d’électricité

Elargir l’offre au-delà du stockage d’électricité

Ces propositions globales d’optimisation énergétique, actuellement destinées principalement aux maisons unifamiliales, proviennent d’horizons très divers : des fabricants d’onduleurs, des fabricants de batteries-accumulateurs électriques, des fabricants de chauffage, etc. Ils ont deux objectifs : élargir l’offre des constructeurs. Ceci pourrez vous intéresser : Un hangar agricole incendié près de Loudéac. qui les proposent et offrent une première réponse à la hausse très rapide du prix du gaz et de l’électricité en Europe.

SolarEdge, issu du monde des optimiseurs photovoltaïques, a d’abord ajouté à son offre des automatismes pour contrôler les appareils électriques de la maison, puis le stockage de l’électricité dans des batteries et annoncé pour début 2023, une gamme de pompes à chaleur pour le chauffage et la production d’ECS. Actuellement, sans pompe à chaleur ni stockage, SolarEdge atteint un taux d’autoconsommation d’environ 50% en maîtrisant la consommation de manière optimisée. Avec un stockage de batterie supplémentaire, SolarEdge atteint au moins 70 % d’autoconsommation. De plus, l’entreprise s’attend à dépasser un pourcentage d’autoconsommation de 85 % et à minimiser considérablement les achats d’énergie sur le réseau. ©PP

Senec, fabricant de stockage d’électricité sur batterie pour la maison individuelle, a conclu un partenariat avec l’Allemand Wolf pour inclure ses pompes à chaleur (chargées en R290, GWP = 3) dans son offre globale. Selon la taille de la batterie de stockage d’électricité, Senec garantit plus de 90% d’auto-mise en service et une couverture de 80% des besoins annuels en électricité. ©PP

Même l’italien Fimer s’intéresse à ce marché de l’autonomie énergétique dans le logement avec sa plateforme résidentielle proposant PowerUno (monophasé), PowerTrio (triphasé), son stockage Power X et sa solution Fimer Flexa Wallbox AC. ©PP

Fronius, connu pour ses onduleurs, s’est associé à Bosch Thermotechnologie pour contrôler les pompes à chaleur Bosch directement via l’onduleur en fonction de l’état de remplissage de la batterie et de la puissance des panneaux PV. L’onduleur Fronius communique avec Bosch Energy Manager. ©PP

Goodwe, pour sa part, fournit tout : tuiles photovoltaïques, onduleur, stockage, chargeurs pour véhicules électriques, interfaces domotiques pour piloter les équipements de la maison et les pompes à chaleur dans le but d’autoconsommer la majeure partie de l’électricité produite sur place et de dépasser 85 à Couverture à 90% des besoins annuels en électricité. ©PP

L’offre la plus complète se trouve chez Viessmann

Rester. Incendies : en Gironde 10 000 personnes évacuées, 6 200 hectares ravagés par les flammes
A voir aussi :
Le point sur la situation ce mercredi En Gironde et dans les…

L’offre la plus complète se trouve chez Viessmann

Viessmann, qui participe régulièrement au salon Interesolar, ainsi que Light+Building à Francfort, ont présenté une offre extrêmement complète qui combine panneaux PV, panneaux solaires thermiques, stockage de chaleur dans des ballons, stockage d’électricité dans des batteries, pompes à chaleur pour le chauffage, ECS. A voir aussi : A Boulanger, un élan hérité du confinement. production et refroidissement, ballons thermodynamiques, caissons de ventilation double flux, automates et programmes pour piloter l’ensemble, piles à combustible, et, et, … ne jetez plus.

L’objectif est le même : combiner une partie variable de ces équipements pour atteindre une autonomie énergétique proche.

Pompe à chaleur Vitocal 252-A, stockage d’électricité Vitocharge VX3 pour une puissance photovoltaïque installée jusqu’à 12 kWc et jusqu’à 15 kWh stockés, solutions de ventilation double flux. ©Viessmann

Les ensembles Vitocal 250-A et 252-A produisent une température de départ d’eau jusqu’à 70 °C, même à -10 °C de température extérieure. ©Viessmann

En Allemagne, un client domestique peut acheter un système photovoltaïque de Viessmann ou le louer. Le prix de la location couvre la fourniture des panneaux, leur entretien et les éventuelles réparations nécessaires. Il est calculé de manière à ce que l’économie créée par l’autoconsommation PV soit nettement supérieure au montant de la location. ©Viessmann

D’autres fabricants sont prêts

D’autres fabricants sont prêts

En plus des marques listées ci-dessus et exposant à Intersolar, d’autres acteurs proposent des offres similaires. LG et Samsung, qui exposaient à Intersolar, ont plutôt choisi de les présenter au prochain salon IFA de Berlin, début septembre. Voir l’article : Le magasin Lidl de Brioude (Haute-Loire) va passer à l’agrandissement. Cependant, LG a arrêté la fabrication de ses panneaux PV, qui sont d’excellente qualité, et va devoir ouvrir son système à d’autres marques de panneaux PV.

Mitsubishi Electric dispose d’une telle solution sur le marché allemand.

Panasonic propose déjà un système unifamilial complet en Allemagne. Au Japon, Panasonic a même des offres adaptées à l’échelle du quartier et une de ses propres usines fonctionne en autonomie énergétique grâce à la combinaison PV/stockage sur batterie/électrolyse pour la production d’hydrogène/stockage d’hydrogène/pile à combustible pour la production d’hydrogène. chauffage et électricité/automatisme pour gérer l’ensemble. Panasonic produit tous les composants nécessaires à une telle solution. A notre connaissance, c’est le seul industriel au monde dans ce cas.

L’exemple de l’autarcie parfaite avec le HPS de Berlin

L'électricité en hausse : les voitures électriques passent à côté d'un de leurs atouts
A voir aussi :
Tesla a envoyé hier un e-mail à tous ses clients pour les…

L’exemple d’une parfaite autarcie avec le Berlinois HPS

Mais la seule solution pour une parfaite autonomie énergétique est le système Picea proposé par HPS, fondée à Berlin en 2014. Lorsque les premiers systèmes sont apparus en 2017, Picea était conçu pour une seule maison, voire pour deux maisons adjacentes. Picea a été lauréat du prix de l’innovation ees (l’un des salons Intersolar) en 2021. Mais à Intersolar 2022, HPS a présenté une solution pour le collectif, le tertiaire ou encore un quartier. ©PP

Picea associe des panneaux photovoltaïques en toiture – au moins 16,9 kWc -, un onduleur qui pilote les panneaux photovoltaïques et le stockage de l’électricité par batterie, un électrolyseur d’une capacité de 500NL (NormoLitre), un stockage d’hydrogène, une pile à combustible de 1,5 kWe dont le cœur est fourni par le Canadian Ballard Power Systems, et un groupe moto-ventilateur à deux flux avec récupération de chaleur. L’unité principale Picea, sans le stockage d’hydrogène, mais avec l’électrolyseur, la pile à combustible, le ventilateur, l’onduleur, les batteries et l’automatisme, occupe 1,5 m² au sol. © HPS

Dans les maisons individuelles, le stockage par batterie offre une capacité de 20 kWh. Il s’agit d’un stockage à court terme. L’hydrogène, produit sur place par électrolyse de l’eau à partir de l’électricité photovoltaïque produite par des panneaux photovoltaïques, est stocké à l’extérieur de la maison dans un à cinq groupes de six bouteilles, selon la demande d’autonomie des résidents. , généralement entre 2400 et 3000 kWh d’électricité stockée à l’intérieur. la forme d’hydrogène. 90% de l’électricité produite par les panneaux photovoltaïques est autoconsommée. Un système Spruce peut offrir une autonomie complète à une maison individuelle. Un système épicéa pour maison individuelle est vendu entre 85 000 € et 125 000 € HT. Le prix a plus que divisé par deux en trois ans.

HPS propose désormais des solutions tertiaires, pour les immeubles collectifs ou à l’échelle d’un quartier en montant en parallèle des modules Picea pour atteindre une capacité de plusieurs dizaines de milliers de kWh stockés.

Source : batirama.com / Pascal Poggi

Quel prix pour une installation photovoltaïque ?

Prix ​​d’une installation photovoltaïque Le prix moyen varie donc entre 9 000 euros et 13 000 euros. A ce prix, il faut ajouter : Le coût d’installation et d’installation des panneaux et de l’onduleur. Il faut compter entre 3 000 et 4 000 €/kWh.

Est-il toujours intéressant d’installer des panneaux photovoltaïques ? Le coût d’installation des panneaux photovoltaïques a chuté de façon spectaculaire, au point qu’une installation est rentable sans subventions, à condition qu’elle soit correctement orientée. L’intérêt financier se marie bien ici avec l’intérêt environnemental.

Quel est le coût moyen d’une installation photovoltaïque ?

Prix ​​d’une installation photovoltaïque Le prix moyen varie donc entre 9 000 € et 13 000 €. A ce prix, il faut ajouter : Le coût de réglage et d’installation des panneaux et de l’onduleur. Il lui faut entre 3 000 € et 4 000 €/kWh.

Quelle aide de l’État pour panneau photovoltaïque 2022 ?

Les conditions d’accès ont changé début 2022. Elle permet désormais à tous les propriétaires du territoire de bénéficier d’une aide pouvant aller jusqu’à 4 000 € pour les gros travaux d’efficacité énergétique d’un logement. Pour cela, les travaux doivent viser un gain énergétique d’au moins 35%.

Est-ce rentable d’installer des panneaux solaires ?

Concrètement, une installation photovoltaïque : Réduit le montant de vos factures jusqu’à 50% ; Soit générer jusqu’à 1 800 € de revenus par an grâce à la vente de votre production ; Et c’est rentable en 8 à 12 ans où que vous soyez en France.

Quelle est la durée de vie d’un panneau solaire ?

Lorsqu’ils sont conformes aux normes françaises et européennes, les panneaux photovoltaïques ont une durée de vie moyenne de 30 ans. Leur utilisateur est assuré de bénéficier de leur pleine puissance pendant les dix premières années suivant l’installation.

Comment savoir si un panneau solaire est mort ? Avec la sonde rouge touchez le fil rouge, avec la sonde noire touchez le fil noir et mesurez la tension. Si la tension sur le panneau solaire est inférieure à 17 V lorsque le panneau est en plein soleil, le panneau solaire doit être remplacé.

Quel est le prix moyen d’un panneau solaire ?

Les panneaux solaires coûtent généralement entre 9 000 et 15 000 €, hors aide financière. Découvrez de quoi dépend le prix des panneaux photovoltaïques, comment réduire facilement ce coût et comment tirer le meilleur parti de votre installation.

Quand changer un panneau solaire ?

Quand faut-il remplacer ses panneaux solaires ? Vos panneaux solaires ont une durée de vie de 30 à 40 ans. Au bout de 10 à 20 ans, leurs performances deviennent légèrement inférieures, mais il est tout de même plus intéressant de continuer à les utiliser que de les changer au bout de 10 ans.

Comment vieillissent les panneaux solaires ?

Avant d’être recyclé, un panneau photovoltaïque peut être utilisé pendant au moins 30 ans. En vieillissant, principalement en raison de l’usure liée aux intempéries, un panneau solaire photovoltaïque perd progressivement une partie de sa capacité à produire de l’électricité.

Comment mesurer la puissance d’un panneau solaire ?

Le nombre de Wc donné pour un panneau solaire exprime en fait la puissance produite par un panneau qui reçoit 1000 Watts par m² du soleil. Ainsi un panneau de 100Wc produira 100W recevant 1000W par m² sur sa surface. La différence entre ce que le panneau reçoit et ce qu’il produit s’appelle le rendement.

Comment connaître la puissance du panneau solaire ? Puissance du panneau = nombre d’heures d’ensoleillement X taux de déclin X puissance du panneau (Wc converti en kWc). Le calcul de puissance doit être absolument évalué en amont de votre projet, pour décider d’investir ou non dans l’énergie solaire et optimiser la rentabilité des panneaux.

Comment calculer la puissance crête d’un panneau solaire ?

Dans notre exemple, les panneaux solaires ont une puissance maximale de 330 Wc. Soit 3000 / 330 = environ 9. Il faudrait donc 9 panneaux pour obtenir 3 kWc. Si chaque panneau fait 1,7 m2 (c’est la surface moyenne d’un panneau), il vous faut une surface de 9 x 1,7 = 15,3 m2.

Comment convertir des kWc en kWh ?

1 kWc correspond théoriquement à 1000 kWh par an. Attention, n’oubliez pas que le Wc reste une valeur théorique qui correspond à des conditions d’ensoleillement optimales. Par conséquent, il est nécessaire de prendre en compte les conditions spécifiques à l’endroit où se trouve votre installation.

Pourquoi les panneaux solaires ont un faible rendement ?

Leurs performances diminuent lorsque la température dépasse 25 °C. Sachez que l’installation de panneaux solaires les uns sur les autres limite la surchauffe. En effet, cela leur permet de ne pas être en contact direct avec la toiture.

Pourquoi la puissance d’un panneau solaire diminue-t-elle lorsque la température augmente ? La raison? La chaleur extrême peut perturber le processus de conversion de la lumière en énergie. Lorsque la température des cellules photovoltaïques augmente, la tension dans le système photovoltaïque diminue. Par conséquent, les panneaux solaires perdent de la puissance et produisent moins d’énergie.

Quel est le rendement des panneaux solaires ?

Le rendement des panneaux solaires photovoltaïques varie en fonction de plusieurs facteurs, mais généralement il se situe entre 6 et 20 %. Le rendement d’une cellule photovoltaïque dépend du rayonnement solaire.

Est-ce que les panneaux solaires sont efficaces ?

En pratique, le rendement réel d’un panneau solaire est généralement compris entre 7 et 24 % (source : Selectra). Cela signifie, par exemple, qu’un panneau montrant une efficacité de 15% pourra convertir 15% de la lumière reçue en électricité.

Comment améliorer le rendement d’un panneau solaire ?

Pour obtenir les meilleures performances photovoltaïques, les rayons du soleil doivent être perpendiculaires aux panneaux solaires. L’orientation idéale est plein sud (peut-être sud-ouest ou sud-est) pour capter le maximum d’éclairage à midi et en hiver. La pente de toit idéale est de 30°.

Comment augmenter la puissance d’un panneau solaire ?

Soit vous souhaitez une tension plus élevée (par exemple, passer de 12 à 24 volts) : dans ce cas, choisissez de monter les panneaux solaires en série. La borne « – » d’un panneau est connectée à la borne « + » du panneau suivant, ce qui permet d’ajouter les tensions pour augmenter la tension.

Quelle est l’intensité d’un panneau solaire ? La tension fournie par le panneau solaire dépend de sa technologie et du raccordement des cellules, elle est de l’ordre de 10 à 100 volts.

Quels sont les moyens possibles d’augmenter l’efficacité des cellules solaires ?

Par exemple, grâce à des miroirs de Fresnel capables de concentrer mille fois le rayonnement solaire, il est possible de réduire d’autant la surface du semi-conducteur. Les besoins en matériaux étant moindres, il devient alors possible d’utiliser des cellules solaires de très haute qualité.

Puis-je rajouter des panneaux solaires ?

Vous êtes propriétaire d’un bien équipé de panneaux photovoltaïques et vous souhaitez ajouter des panneaux solaires. Il s’agit d’un gain de puissance. Une nouvelle demande de raccordement devra alors être introduite auprès d’Enedis dans le cadre d’une augmentation de puissance.

Comment booster son autoconsommation ?

Plus vous consommez l’énergie que vous produisez, moins vous « achetez » d’électricité au réseau et moins vous devez payer… Dimensionnez et orientez vos panneaux de manière appropriée.

  • Évitez les zones ombragées.
  • Inclinez les panneaux entre 30 et 40°
  • Orientez votre installation solaire sud ou est-ouest.