Chauffage : son poêle à granulés fume sa maison, les factures d’électricité explosent

En juin dernier, Anaïs s’est rendue dans un magasin près de chez elle pour investir dans un poêle à granulés pour sa maison. Elle en choisit un au prix de 4 170 euros. Aujourd’hui, elle a déjà payé deux versements pour un total de 3 251 euros.

L’entreprise est venue s’installer le 13 octobre, et la galère a commencé : Au déballage, la façade du four était endommagée, les conduits d’évacuation n’étaient pas les bons, et de la fumée s’échappait du four.

L’entreprise lui dit qu’elle peut toujours utiliser l’appareil. Finalement, plusieurs interventions se succèdent entre le 21 décembre et le 8 janvier, sans trouver de solution au problème, car il y a encore de la fumée. La situation va de mal en pis, la coiffe tombe lors d’une opération et se déforme donc. Ce même soir, deux implosions et de la fumée pénètrent dans son salon au point que son détecteur de fumée s’éteint…

« L’entreprise ne me répond plus »

"L'entreprise ne me répond plus"

Anaïs n’est pas rassurée, elle envoie des mails et des courriers recommandés pour se faire entendre et trouver une solution au plus vite car c’est l’hiver ! Lire aussi : Il fabrique sa propre centrale solaire à batterie pour 4 000 €.

« De la fumée sort du poêle car il n’est pas étanche, la tuyauterie a un problème. Nous avons appelé le vendeur et il nous a dit que nous ne pouvions pas revenir vers lui pendant deux mois », raconte Anaïs dans It Can You Arrive. « Depuis, j’ai recontacté l’entreprise, mais ils ne me répondent plus », explique-t-elle désespérée à Julien Courbet.

Parfois, Anaïs utilise le poêle pour essayer de chauffer la pièce, mais elle doit ouvrir les fenêtres pour évacuer la fumée ! Elle a dû installer des radiateurs pour chauffer sa maison, mais sa facture d’électricité augmente considérablement. Elle souhaite donc que l’entreprise échange le poêle et son installation complète ou rembourse les acomptes déjà versés.

Laissez votre message sur rtl.fr, au 3210 ou sur la page Facebook de l’émission. Si vous nous écrivez, n’envoyez jamais vos originaux ! Si vous souhaitez témoigner ou soumettre votre dossier : Facebook du CPVA ou laisser un message sur rtl.fr

Qui est responsable du chauffage dans une location ?

Qui est responsable du chauffage dans une location ?

Dans la zone de chauffage, le propriétaire paie généralement les réparations majeures, tandis que le locataire s’occupe de l’entretien courant et des réparations mineures. Ceci pourrez vous intéresser : Comment mieux économiser l’énergie. Si la chaleur tombe en panne en plein hiver, une réparation urgente est également à la charge du propriétaire.

Quelle est la responsabilité du propriétaire en ce qui concerne le chauffage d’une maison ? La Régie du logement rappelle que ce dernier doit faire attention à ne pas surchauffer son logement (lors du contrôle de la température) et à utiliser correctement les radiateurs. Il ne peut pas ouvrir ses fenêtres pendant de longues périodes.

Qui est responsable du chauffage collectif ?

Dans tout immeuble, le syndicat des copropriétaires est responsable de l’installation des unités de répartition des frais de chauffage. Voir l’article : Les batteries métal-air, l’avenir du stockage d’énergie à long terme.

Quel recours si pas de chauffage ?

Le propriétaire doit louer un logement convenable à son locataire, c’est-à-dire avec un chauffage fonctionnel. Si la chaleur est cassée, informez-le par écrit. S’il ne répond pas, vous pouvez saisir la commission départementale de conciliation ou le tribunal.

Qui entretient les radiateurs ?

Cet entretien annuel est à la charge du locataire si le logement est équipé d’un chauffage individuel. Le locataire doit également entretenir les radiateurs du logement et effectuer des réparations mineures. Toutefois, le bail peut stipuler que l’entretien de la chaudière est à la charge du propriétaire.

Le meilleur des meilleurs accessoires Switch Lite
Sur le même sujet :
Bien que la Nintendo Switch Lite ait abandonné la station d’accueil au…

Pourquoi mon poêle fume à l’intérieur ?

Pourquoi mon poêle fume à l'intérieur ?

Le bois est trop humide : un bois humide dégage plus de fumée qu’un bois sec de meilleure qualité. Le conduit d’évacuation est bouché : un poêle à bois qui fume à l’ouverture de la porte signifie que les vapeurs ne sont pas évacuées à l’air libre. Ils finissent par sauvegarder la maison.

Pourquoi mon feu fume-t-il ? Un feu produit surtout de la fumée dans les premières minutes qui suivent son allumage car la température n’est pas encore assez élevée pour que la combustion se déroule bien.

Pourquoi le bois fait de la fumée ?

– Il y a beaucoup de fumée : Le combustible bois peut être de mauvaise qualité (bois avec un taux d’humidité supérieur à 20%), ou des éléments inadaptés à la combustion ont été ajoutés au foyer.

Pourquoi mon poêle à granulé fumée ?

Des courants d’air pour votre appareil Un poêle à bois qui dégage des fumées est souvent la conséquence d’un courant d’air trop faible. Contrairement à votre maison, votre chauffage doit être correctement ventilé. Un feu qui s’éteint par manque d’oxygène produit beaucoup de fumée.

SolarBotanic Trees : la borne de recharge du futur ?
Lire aussi :
Il s’agit probablement du camping-car le plus ancien au monde : ce…

Qui paye entretien poêle à granulé ?

Qui paye entretien poêle à granulé ?

L’entretien annuel et le ramonage sont à la charge de l’utilisateur du poêle, c’est-à-dire : – Le propriétaire, si vous habitez le logement, qu’il soit votre résidence principale ou secondaire. Au locataire si le bien est mis en location. Ce dernier effectuera le ramonage à ses frais.

Qui paie la réparation du poêle à granulés, locataire ou propriétaire ? Si vous êtes locataire d’un bien, le ramonage est à votre charge, comme expliqué ci-dessus. Le décret n° 87-712 du 26 août 1987 prévoit que toutes les petites réparations et les réparations d’entretien courant sont à la charge du locataire.

Quel professionnel pour entretien poêle à granulé ?

Pour entretenir votre poêle à granulés, il est nécessaire de faire appel à un chauffagiste.

Quand nettoyer un poêle à granulé ?

Dépoussiérez toute l’unité chaque semaine. Cette opération doit être effectuée lorsque l’appareil est éteint et froid. Nettoyez le réservoir à pellets (ou l’entonnoir) tous les 3 mois.

Quand ramoner un poêle à granulé ?

À quelle fréquence faut-il balayer ? Obligatoire 2 fois par an, une fois en période de chauffe et une fois en basse saison, le ramonage peut être associé à l’entretien annuel de l’appareil pendant une durée de plus ou moins 1h pour le service total.

Quand faire l’entretien d’un poêle à granulé ?

Quand faire l'entretien d'un poêle à granulé ?

Entretien du poêle à granulés de bois Faites appel à un professionnel une fois par an pour l’entretien, Faites appel à un professionnel deux fois par an pour le ramonage. Le même professionnel peut se charger de l’entretien et du ramonage s’il est qualifié pour cela.

Quand faut-il ramoner son poêle à granulés ? À quelle fréquence faut-il balayer ? Obligatoire 2 fois par an, une fois en période de chauffe et une fois en basse saison, le ramonage peut être associé à l’entretien annuel de l’appareil pendant une durée de plus ou moins 1h pour le service total.

Quelle est la durée de vie d’un poêle à granulés ?

Poêle à granulés : les pièces à surveiller L’achat de votre poêle à granulés de bois représente un investissement : la durée de vie moyenne estimée de ce type de chauffage est de 15 à 20 ans. Comment rentabiliser votre installation !

Quand faire l’entretien de son poêle à pellet ?

Dépoussiérez toute l’unité chaque semaine. Cette opération doit être effectuée lorsque l’appareil est éteint et froid. Nettoyez le réservoir à pellets (ou l’entonnoir) tous les 3 mois.

Quel entretien sur un poêle à granulés ?

L’inspection et le nettoyage doivent être effectués une à quatre fois par semaine : Le poêle doit être éteint et refroidi. Retirez et aspirez les cendres du cendrier. Si nécessaire, vérifiez et nettoyez le creuset perforé en vous assurant que tous les orifices d’alimentation en air sont dégagés.

Quelle marque de poêle à granulés ?

Quelle marque de poêle à granulés choisir ?

  • Mellemovne Lucia. 11kW. 999 € Mypoele. Volcan de l’Etna. 12kW. 1099 € Chaleur de voûte. Vitesse 10kW. Étanche. …
  • Étanche 7kW. Commande. disponible. 1225 € Ensoleillé. Étanche 8kW. Commande. disponible. 1299 € Ensoleillé. …
  • Mellemovne Lucia. 11kW. 999 € Mypoele. Volcan de l’Etna. 12kW. 1099 € Chaleur de voûte. Vitesse 10kW. Étanche.

Quel poêle à granulés pour une maison de 100m2 ? Si vous n’avez pas le bilan thermique dans votre logement, alors sachez que pour une maison RT 2005, on estime qu’il vous faudra une puissance de 100 W pour 1 m², soit un poêle à bois de 10 kW pour 100 m². Pour une maison très bien isolée de type RT 2012 soit 60 W par. m² suffisant, soit. un appareil de 6 kW pour 100 m².

Quel est la meilleur marque de poêle à granulé ?

Le meilleur poêle à granulés intuitif On peut citer les marques Harman, Hoben et Rika qui ont développé une interface sur-mesure pour leurs appareils. Haas Sohn propose également un panneau de commande exclusif, sans contact mais très convivial avec seulement 4 touches et un grand écran.

Quels sont les meilleurs pellets sur le marché ?

A1 pour le pellet le plus précieux et une teneur maximale en cendres de 0,7 %. A2 pour le second choix (entre la qualité) et une teneur maximale en cendres de 1,2 %. B pour les granulés de qualité inférieure avec une teneur en cendres jusqu’à 2 %.

Quel modèle de poêle à granulés choisir ?

L’effet du poêle à granulés Pour trouver le bon effet, il est nécessaire de savoir quel effet le chauffage doit couvrir. En théorie, votre poêle à granulés devrait pouvoir produire 0,1 kW pour chauffer 1 m². Cependant, si votre maison est mal isolée, il vous faudra choisir un poêle à bois plus puissant.